Pays de Meslay/Grez : un terrain synthétique loin de faire l'unanimité

14h00 - 07 mars 2019 - par R.G
Pays de Meslay/Grez : un terrain synthétique loin de faire l'unanimité
Le président de l’intercommunalité, Bernard Boizard, (à gauche) a présenté les grandes lignes pour 2019. - © Haut Anjou

Une étude de faisabilité va être lancée en 2019 par la communauté de communes. Un choix qui divise au sein du conseil.

Quelles orientations budgétaires pour le Pays de Meslay/Grez en 2019 ? Vaste question à laquelle a apporté des éléments de réponses le président de l’intercommunalité lors de la séance du 26 février.  

Si les dossiers en matière d'économie, habitat ou encore développement du très haut débit sur le territoire semblent ne poser aucun problème aux élus, il en est un autre qui est loin de faire l’unanimité. « Nous avons été interpellés par la Ligue de football des Pays de La Loire pour réfléchir à la mise en place sur notre territoire d’un terrain de football synthétique, annonce Bernard Boizard. Il semble que le Département, qui serait prêt à soutenir financièrement cette implantation, soit en retard sur ce type d’installation. »

« Peu écologique »

Si le maire de Beaumont-Pied-de-Bœuf, Pascal Gangnat, regrette « qu’au pays des vaches, en Mayenne, on mette du nylon au sol », son homologue de Bouère, Jacky Chauveau, trouve cette solution « peu écologique, avec des risques cancérigènes selon des études et avec des odeurs de pétrole l’été. Un aménagement loin de notre politique de développement durable ». « Ce n’est pour l’heure qu’une étude de faisabilité », précise le président.

Pas suffisant, semble-t-il, pour convaincre l’ensemble de l’assemblée.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire