Segré : des jeunes en immersion dans une entreprise industrielle pour découvrir le métier

16h00 - 06 mars 2019 - par D.A
Segré : des jeunes en immersion dans une entreprise industrielle pour découvrir le métier
Trois lycéens d’Avrillé, Malcom, Lonny et Mamoudu (au centre) ont fabriqué une pièce pour l’entreprise locale Segré mécanique précision. - © Haut Anjou

Trois jeunes de première année Bac professionnel technicien d’usinage du lycée Paul-émile Victor d’Avrillé ont travaillé en collaboration avec l’entreprise Segré mécanique précision (SMP) au cours des derniers mois pour découvrir le métier.

« Depuis plus de trois ans, on mène ce projet de visite d’immersion avec nos élèves de seconde, explique Florent Abié, professeur en génie mécanique au lycée. On a constaté quand ces élèves arrivent, qu’ils ne savent pas très bien ce qu’est la production. Et le taux près de 70 % de ces jeunes viennent par défaut dans cette filière. »

De la pièce brute à la livraison

Pour pallier cette méconnaissance, ce professeur, accompagné de Luc Bernard, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques de l’établissement scolaire, organise des visites au sein d’entreprises locales. « On a pris trois élèves, pas plus. Parce que si on prend toute la classe, ce serait contre productif, détaille Florent Abié. Ensuite, une personne nous reçoit dans l’entreprise et nous consacre quelques heures de son temps en expliquant aux jeunes la production, du départ de la pièce brute, à la pièce finie, jusqu’à la livraison, en passant par les machines qui sont utilisées dans l’entreprise. »

De nombreuses contraintes à respecter

Au mois de novembre 2018, c’est donc dans les locaux de Segré mécanique précision que trois jeunes ont pu découvrir au plus près la fabrication de pièces de précision. Ils ont notamment été reçus par Fabrice Jacrot, président de SMP.

La suite de l'article à lire dans le Haut Anjou du vendredi 1er février 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire