Le Segréen Pierre Journiac est un fidèle du salon des antiquités à Château-Gontier

06h00 - 02 mars 2019 - par R.G
Le Segréen Pierre Journiac est un fidèle du salon des antiquités à Château-Gontier
Pierre Journiac présente une partie de ses antiquités stockées dans son entreprise à Segré. - © Haut Anjou

Le 37e salon des antiquités et de la bBrocante de qualité se déroule samedi 2 et dimanche 3 mars à la halle du Haut-Anjou à Château-Gontier.

Il avait 17 ans quand il a accompagné pour la première fois ses parents au salon des antiquaires de Château-Gontier.

Trente trois ans après, l’antiquaire de Segré porte toujours le même regard bienveillant sur cette manifestation. « J’ai une admiration pour tous ces bénévoles qui mouillent leur chemise pour que nous nous y sentions bien. J’ai rarement vu une équipe aussi accueillante et chaleureuse. »

L’antiquaire de Segré s’y rend avec joie et bonne humeur. Il y va tous les ans depuis dix ans. « C’est un plaisir à chaque fois. » Au fil des années, Pierre Journiac a étoffé son carnet d’adresses. « Château-Gontier est une ville riche. J’y ai une très bonne clientèle. » Des particuliers font souvent appel à lui pour vendre leurs biens.

Issu d’une famille d’antiquaires qui a pignon sur rue à Segré, Pierre Journiac a appris le métier au contact de son père Luc Journiac. « Mon grand-père a été le premier à collecter des meubles en Corrèze, région dont nous sommes originaires. »

Les Journiac sont arrivés dans le Segréen en 1920. L’entreprise familiale spécialisée en antiquités et brocante est  équipée de plusieurs ateliers spacieux remplis d’objets rares et précieux et de petits mobiliers du XVIIIe et XIXe siècle. « Je fais 95% de mes achats chez les particuliers. Les 5% restant viennent des salles de vente et des professionnels », précise-t-il.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 1er mars 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire