Mobilité Pays de Craon mérite d'être plus connu à Cossé-le-Vivien

06h00 - 21 février 2019 - par S.P
Mobilité Pays de Craon mérite d'être plus connu à Cossé-le-Vivien
Des bénévoles et adhérents de l'association MPC à Cossé-le-Vivien. - © P.S.

Créé en 2010, MPC (Mobilité au Pays de Craon) rayonne sur 32 des 37 communes de la communauté de communes (excepté par exemple Congrier, Renazé et autres).

Le service de transport a profité, en 2018, à 651 usagers, dont beaucoup de plus de 80 ans, « bien que le service soit ouvert à tous », rappelle Jean-Claude Laurent, le président. 80 bénévoles l’animent sans compter la cinquantaine de chauffeurs familiaux, « qui ne conduisent que leurs parents en fauteuils roulants ».

MPC n’a plus à faire sa réputation à Craon là-même où plus de 300 personnes font appel à lui chaque année. En revanche, à Cossé-le-Vivien et sa région, il a encore besoin de se faire connaître. 150 usagers l’ont emprunté l’an dernier.

Un service salué

Parmi eux, Marie-Ange Marsollier, qui n’a plus de voiture à la suite de problèmes de vue. « Il y a trois ans, par le bouche-à-oreille, j’ai eu vent de l’existence de MPC. Je faisais appel à leur service une à deux fois par an. Aujourd’hui c’est beaucoup plus souvent. Les deux derniers mois de l’année passée, je m’en suis servie quinze fois pour des rendez-vous médicaux. »

Jean-Claude Laurent insiste : « C’est d’abord un service de dépannage. On n’a pas mission à tout faire. Les bénévoles ne sont pas “corvéables” tous les jours ».

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 15 février 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire