Le Segréen n'échappe pas à la montée des eaux

11h15 - 11 février 2019 - par D.A
Le Segréen n'échappe pas à la montée des eaux
Les jardins familiaux de Segré ont été touchés par la montée des eaux. - © Haut Anjou

Le Segréen a lui aussi fait les frais des fortes pluies du week-end. Plusieurs zones sont toujours les pieds dans l'eau, comme à Segré et au Lion-d'Angers.

Les fortes pluies du week-end des 9 et 10 février 2018 n'ont pas épargné le Segréen. Alors que l'important épisode d'inondations qui a marqué les esprits remonte à juin 2018, plusieurs rivières sont de nouveau sorties de leur lit ce week-end.

A Segré, les jardins familiaux en contrebas de la rue Ernest Renan, direction Nyoiseau, sont sous l'eau ce lundi 11 février. Situés en bord de rivière, les parcelles sont presque totalement recouvertes d'eau. Même chose pour les jardins rue Maingué, à Segré, et pour ceux de Château-Gontier.

Le camping du Lion de nouveau touché

Du côté du Lionnais, c'est le camping du Lion-d'Angers qui a de nouveau fait les frais de la montée des eaux. Alors que le lieu avait fortement été touché en juin à cause des inondations pour lesquelles le gérant ne sera pas indemnisé, l'eau est de nouveau montée dimanche, comme en témoigne la photo ci-dessous.

Vous êtes témoin de la montée des eaux ? N'hésitez pas à partager vos photos avec la rédaction du Haut Anjou en nous les envoyant par message privé sur notre page Facebook.

0 commentaires

Envoyer un commentaire