Une nouvelle sous-préfète impatiente de répondre aux attentes du Segréen

15h00 - 11 février 2019 - par D.A
Une nouvelle sous-préfète impatiente de répondre aux attentes du Segréen
Marie Mauffret-Vallade, nouvelle sous-préfète de la sous-préfecture de Segré-en-Anjou-bleu. - © Haut Anjou

Marie Mauffret-Vallade est la nouvelle sous-préfète de la sous-préfecture de Segré-en-Anjou-bleu. En fonction depuis le 4 février, elle est impatiente de se plonger dans les dossiers du territoire.

A peine deux mois et demi après le départ de François Payebien qui a quitté ses fonctions de sous-préfet de Segré-en-Anjou-bleu à la mi-novembre, son successeur vient de prendre ses fonctions. Et cette fois-ci, il faut accorder la fonction au féminin : c’est Marie Mauffret-Vallade qui le remplace. Elle a officiellement pris ses fonctions lundi 4 février. Elle avait été nommée par décret le 4 décembre 2018.

A la rencontre des acteurs du territoire

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette femme née en 1969 et originaire  du Morbihan semble pressée de se retrouver sur le terrain et au cœur de “l’action”. Elle qui occupait auparavant la fonction de cheffe du département des personnels enseignants-chercheurs des disciplines de santé, elle voit cette première fonction dans la préfectorale comme « une opportunité qui est arrivée à un moment où je réfléchissais à une nouvelle orientation de carrière. J’avais exercé toute ma carrière au service de l’état, en administration centrale, bien qu’ayant changé beaucoup de ministères, explique la nouvelle sous-préfète. C’est vrai que j’aime le changement ; mais là c’est radical. »

La suite de l'article à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 8 février, édition papier ou numérique.

0 commentaires

Envoyer un commentaire