Segréen : sa passion pour les animaux la pousse à lancer son entreprise de garde d’animaux

13h45 - 10 février 2019 - par D.A
Segréen : sa passion pour les animaux la pousse à lancer son entreprise de garde d’animaux
A bientôt 40 ans, Karine Boyer vient de lancer son entreprise de garde d’animaux appelée Le Jardin de Cannelle. - © Haut Anjou

Karine Boyer a lancé son entreprise de garde d'animaux dans le Segréen, mais aussi dans le sud-Mayenne. Elle propose également de promener les animaux.

Sur les animaux, elle semble en connaître un rayon. Karine Boyer a lancé sa micro-entreprise de garde d’animaux à la fin de l’année 2018. Elle l’a appelée Le Jardin de Cannelle, en hommage à sa chienne Cannelle, un American Staff décédé en janvier 2018 d’un cancer généralisé.

Habitante de Segré depuis trois ans, elle propose aux propriétaires d’animaux de garder leurs bêtes pendant leur absence. « J’adore les animaux, j’en ai toujours eu », raconte Karine Boyer, bientôt 40 ans. Elle compte se déplacer dans une large partie du Haut-Anjou, « après tout dépend de la demande des clients ». Avec son entreprise, Karine propose également de balader les animaux, avec différents forfaits.

Même les animaux un peu particuliers

Et Le Jardin de Cannelle s’adresse également aux propriétaires d’animaux un peu plus... particuliers. On n’appelle ça les Nac, les Nouveaux animaux de compagnie, comme les reptiles, les araignées, les oiseaux, etc. Une chose qui n’effraie pas cette nouvelle micro-entrepreneur qui avoue avoir « déjà eu des serpents, un iguane, un caméléon... »

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la poissonnerie, Karine Boyer a passé son diplôme d’assistante de vétérinaire pour pouvoir travailler avec les animaux. Cette mère de famille qui a été éleveuse d’American Staff possède même plusieurs diplômes de concours de beauté auxquels elle a déjà présenté ses chiens il y a quelques années.

Pratique - Le Jardin de Cannelle, dans le Haut-Anjou. Contact au 06 24 11 64 82, via son site Internet ou sur Facebook.

0 commentaires

Envoyer un commentaire