La cote du musée Robert Tatin à Cossé se réveille

06h00 - 10 février 2019 - par S.P
La cote du musée Robert Tatin à Cossé se réveille
Des adhérents de l'association de promotion du musée Robert-Tatin et l'adjointe au maire à la culture à Cossé. - © P.S.

Samedi 2 février, Georges Gouabau, président de l’Apam (association de promotion et animation du musée Tatin) a donné un bilan de l’association.

En 1984, après le décès de Robert Tatin. L’Apam s’est alors donné pour mission la conservation et la diffusion de la pensée de l’artiste et de son œuvre.

Depuis, elle accompagne la commune dans ses projets sur le site de la Frénouse : recherche de mécènes, acquisition d’œuvres, financement d’insertions publicitaires dans la presse. Depuis plus de 30 ans, les membres sont souvent les acteurs de grands événements de la vie du musée. Ils participent au rayonnement de l’œuvre de l’artiste.

La cote de Tatin se réveille. L’association a été sollicitée pour se porter acquéreur lors d’une vente aux enchères à Paris d’un tableau intitulé Le port de Marseille de Robert Tatin daté de 1957...

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou  du vendredi 8 février 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire