Segré : le coup de pouce de l'Avant Deux aux Lions

13h00 - 20 janvier 2019 - par G.Y
Segré : le coup de pouce de l'Avant Deux aux Lions
Au fil des siècles…réunit 28 danseurs et sept musiciens de l’Avant Deux du Haut Anjou.

Les Lions l’avaient soutenu à plusieurs reprises. Cette fois, c’est au tour de l’Avant Deux du Haut Anjou de rendre service au club des Lions de Segré. La troupe segréenne jouera sa nouvelle création des 40 ans le 10 février au Cargo.

« Le club des Lions nous a aidés à plusieurs reprises sous forme de dons. Il était normal de les soutenir à notre tour. » Anne Faurot, directrice artistique de l’Avant Deux, à l’origine de la dernière création Au fil des siècles, est ravie qu’une des recettes du nouveau spectacle serve à soutenir les œuvres sociales du Lions club. Elle et ses danseurs et musiciens avaient apprécié le premier coup de pouce des Lions. « C’était en septembre 2014. Ils nous avaient aidés financièrement pour boucler notre voyage en Argentine », précise la directrice. Une deuxième aide financière avait contribué au bon déroulement du festival des Foliklores en juillet 2018.

Un spectacle savamment dosé

Au fil des siècles se déroule en trois parties savamment dosées. La première est théâtrale, réservée aux danses Renaissance forcément plus académiques et riches en légendes. La deuxième partie change de registre. Elle est plus contemporaine et met l’accent sur la culture du lin, le travail du tissage et la fête champêtre au moment de la récolte. Au final, l’Avant Deux revêt le costume local pour finir en beauté sur une suite de danses angevines.

Deux dates d'Au fil des siècles sont programmées à Segré. Le groupe jouera pour les 40 ans de l’Avant Deux samedi 9 février, à 20  h  30 au Cargo et le dimanche 10 février à 15  h (même lieu) pour les œuvres du Lions club.

Pratique - Tarifs 12 € adultes, 5 € enfants de 7 à 12 ans. Réservations au 02 41 92 19 40, www.avantdeuxduhautanjou.com

 

Article complet à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 18 janvier 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire