Trois millions d'euros pour accompagner les projets d'Anjou bleu communauté

12h22 - 11 janvier 2019 - par G.Y
Trois millions d'euros pour accompagner les projets d'Anjou bleu communauté
Le Contrat Territoires-Région 2020 d'Anjou bleu communauté a été signé mercredi 9 janvier à Candé.

Mercredi 9 janvier, Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, a choisi Candé pour signer le Contrat Territoires-Région 2020 d'Anjou bleu communauté. L'enveloppe de la Région pour accompagner les projets du territoire s'élève à 3,066 millions d'euros. Avant la signature, la présidente a visité le chantier de la future maison de santé à Candé.

Gérard Delaunay, visiblement ravi d’accueillir la présidente de Région, l’a remerciée pour les aides versées par la Région. « 718 986 € sur deux lignes : 300 000 € sur l’aide sectorielle réservée aux maisons de santé et 418 986 € de CTR, ce qui représente environ 30 % du coût global de la maison de santé. Ce beau projet sera opérationnel en mars 2020 », a indiqué le maire de Candé.

Equité, proximité et liberté

Devant les élus d’Anjou bleu communauté, Christelle Morançais a énuméré les trois grands principes du CTR 2020. « Nous nous sommes engagés dans un combat pour l’équité territoriale. Notre priorité est d’aider chaque territoire selon ses besoins, ses spécificités, en apportant une attention particulière aux plus fragiles. » La présidente compte sur les élus de proximité notamment ceux des intercommunalités. « Ce sont eux qui sont sur le terrain, nous leur faisons confiance pour élaborer les projets sur leur territoire. »
Sans le principe de liberté, le CTR ne serait pas complètement efficace.

 

« Notre politique est avant tout guidée par la confiance que nous portons aux élus locaux qui sont les mieux à même de faire vivre et grandir leurs territoires. Nous serons donc à leurs côtés au quotidien. Car s’ils ont besoin d’un soutien financier important, ils demandent aussi qu’on les aide à monter les dossiers et à trouver les meilleurs financements », a précisé Christelle Morançais.

Article complet à lire dans le Haut Anjou du 11 janvier 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire