Peuton : Cyril Lignac est-il tombé sous le charme de son gâteau ?

06h00 - 14 janvier 2019 - par M.A
Peuton : Cyril Lignac est-il tombé sous le charme de son gâteau ?
Vanessa Prod’Homme a présenté un entremet mangue, passion, framboise à Cyril Lignac avec qui elle a pu discuter. - © DR

Il y a quelques semaines, nous vous présentions Alexia Ferré de Livré-la-Touche qui participera prochainement à l’émission de M6 Les rois du gâteau. Et bien du 21 au 25 janvier, les téléspectateurs pourront suivre le parcours d’une deuxième sud-Mayennaise auprès de Cyril Lignac.

Autodidacte,Vanessa Prod’Homme l’est sans conteste. Il y a trois ans, cette maman de trois enfants se contentait de réaliser quelques cakes par-ci par-là, mais rien de plus. « Jusqu’au jour où en regardant par hasard l’émission Le meilleur pâtissier, j’ai eu envie d’essayer. » Elle se lance dans la réalisation d’une charlotte royale et remporte un franc succès auprès des siens.

Pour l’expérience et l’avis du chef

Depuis, cette serveuse de formation qui travaille actuellement dans l’agroalimentaire, ne cesse d’apprendre. «Je pâtisse tous les week-ends pour ma famille et mes amis. Tout ce que je sais faire, je l’ai appris en regardant des vidéos sur Internet », confie Vanessa qui use également de sa curiosité en matière d’ingrédients. « J’ai découvert la fève tonka, et il y a quelques jours j’ai acheté du thé matcha et du yuzu, j’aimerais inventer une recette avec. »
Après avoir suivi la saison 1 de l’émission Les rois du gâteau, elle décide d’envoyer un message dès le lancement du casting de la saison 2. « En octobre 2017, je suis montée à Paris, dans un premier temps, pour présenter mon gâteau à Benoît Couvrand, le bras droit de Cyril Lignac. Et j’ai ensuite eu le plaisir de passer à l’étape suivante, le 23 février 2018. » Très stressée par la présence des caméras, Vanessa avoue avoir été agréablement surprise de l’accessibilité du chef « qui a pris le temps de donner son avis. J’ai d’ailleurs participé à cette émission pour l’expérience mais aussi pour recevoir les critiques d’un professionnel ».

Plus d'informations dans notre édition du 11 janvier 2019.

 

 

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire