Le maire de Saint-Denis-d'Anjou ne sera pas candidat aux Municipales de 2020

12h19 - 06 janvier 2019 - par R.G
Le maire de Saint-Denis-d'Anjou ne sera pas candidat aux Municipales de 2020
Le maire a annoncé sa décision lors de la cérémonie des vœux à la population dimanche 6 janvier - © Haut Anjou

Après 37 années passées à la tête de la petite cité de caractère, Roger Guédon passera la main lors des prochaines élections.

Maire de Saint-Denis-d'Anjou depuis 1983, Roger Guédon a profité de la cérémonie des vœux à la population ce dimanche 6 janvier pour annoncer qu'il « ne sera pas candidat » lors des prochaines élections municipales. 

« Je déclare ma succession ouverte pour les élections de mars 2020, a fait part l'édile qui ne comptait déjà pas être candidat lors du scrutin de 2014. Je suis très serein et fier du parcours accompli avec mes six conseils municipaux successifs.»

A bientôt 75 ans (il les aura dans quelques jours), l'élu a souhaité faire part de cette décision un an avant les élections afin de préparer le terrain. « J'aimerais que le candidat ou la candidate soit issu du conseil municipal avec de l'expérience. Il devra réunir autour de lui ou d'elle un projet structurant, qu'il travaille en équipe et rassemble toutes les générations.» 

« 36 années consacrées pour les autres »

La conseillère municipale et départementale, Valérie Hayer, a tenu à rendre hommage à l'édile : « Je suis, je dirai nous sommes, très surpris de ta prise de position aujourd'hui. On a aperçu ton émotion. C'est mon deuxième mandat à tes côtés, je suis très fière de travailler à tes côtés ». 

De son côté, le président du Pays de Château-Gontier, Philippe Henry, a lui aussi voulu insister sur « ces 36 années (37 à la fin du mandat en 2020, ndlr) consacrées pour les autres.»

Applaudi chaleureusement par les habitants, le maire également conseiller communautaire du Pays de Château-Gontier, laissera donc dans « un an et trois mois », la petite cité de caractère à un successeur qui sera seulement le quatrième maire de la commune en 101 ans.

Plus d'informations dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 11 janvier 2019.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire