VIDEO. Le Petit Café de Chenillé-Changé recherche un repreneur sur TF1

13h00 - 04 janvier 2019 - par D.A
VIDEO. Le Petit Café de Chenillé-Changé recherche un repreneur sur TF1
A droite, c'est Laurence, celle qui fait vivre le Petit Café de Chenillé-Changé depuis treize ans. - © Haut Anjou

Le Petit Café de Chenillé-Changé, c’est plus qu’un simple café-épicerie. C’est un lieu de vie. La gérante, Laurence Sauques cherche un repreneur déjà depuis un an. Son café a été présenté dans le JT de 13?h de TF1, dans le cadre de l'initiative SOS Village.

Le Petit Café, c’est un peu comme sa deuxième maison. Voilà déjà treize ans que Laurence Sauques accueille les clients avec son grand sourire dans son café à Chenillé-Changé (Chenillé-Champteussé).

Ici, on s’y sent un peu comme à la maison, « c’est toujours très convivial, on ne se prend pas la tête », glisse Laurence, attablée à quelques pas de l’entrée. « Les clients sont aujourd’hui devenus des amis, il y a une belle amitié qui s’est créée avec les personnes du village et des environs. »

Il est temps de tourner la page

Même si cette maman de 50 ans se sent toujours aussi bien dans son Petit Café, dans cette petite cité de caractère et village de charme qu’est Chenillé-Changé, il est temps pour Laurence de tourner la page. Elle cumule plusieurs soucis de santé qui l’obligent à « lever le pied. Je sens bien qu’il faut que je me repose. »

Et un repos qui semble bien mérité. Depuis son arrivée il y a treize ans, elle fait tourner la boutique, toute seule. « Pour les saisons, je pouvais compter sur l’aide de mon fils qui a aujourd’hui 18 ans, mais sinon je m’organise. » C’est une affaire rodée pour Laurence. Gérer la terrasse d’une cinquantaine de personnes l’été, le bar, l’accueil du camping de la commune, avec une ouverture sept jours sur sept aux mois de juillet et août semble être du gâteau pour elle. Du moins, ça l’était. Cela devient compliqué de suivre la cadence.

Dans le JT de 13 h sur TF1

Depuis le mois de septembre, Laurence Sauques a mis une annonce en ligne sur le site Internet www.sosvillages.fr. La chaîne de télévision TF1 a lancé cette initiative en vue de soutenir le commerce de proximité. Cette opération de solidarité consiste à mettre en relation commerçants ou artisans avec des repreneurs potentiels.

Laurence a ainsi été contactée par une équipe de TF1 il y a quelques jours et une équipe de télévision est ensuite venue tourner quelques images dans son café. Des images qui ont été diffusées dans le SOS Villages du JT de 13 h de vendredi 28 décembre 2018.

L'intégralité de l'article à retrouver dans le Haut Anjou du 4 janvier 2019, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire