Réveillon solidaire à Segré : une fleur et le cœur sur la main pour aider les autres

13h00 - 28 décembre 2018 - par D.A
Réveillon solidaire à Segré : une fleur et le cœur sur la main pour aider les autres
Marie-Claude Guémas de Sainte-Gemmes-d’Andigné - © Haut Anjou

Le réveillon solidaire du 31 décembre se prépare à Segré. Parmi la dizaine de bénévoles qui s’activent, Marie-Claude Guémas est la cuisinière vers qui les papilles convergent pour ce pot-au-feu solidaire.

Le 14e réveillon solidaire se prépare, la Paroisse et l’association Saint-Vincent-de-Paul seront bientôt aux fourneaux. « Faut-il mettre la viande à chaud ou à froid pour la cuisson du pot-au-feu ? » C’est affaire d’expertise. Marie-Claude sait pertinemment ce qui est le mieux pour le goût. Mais comme elle le fait dans la vie, elle satisfera tout le monde : si besoin « on mettra à tiède », sourit-elle. Ce qui est certain, c’est que la cuisson commencera du côté du centre paroissial, vers midi lundi 31 décembre. Et dans l’après-midi, Marie-Claude incorporera les légumes fournis par les bienfaiteurs : poireaux, pommes de terre, navet, panais, etc.

150 convives attendus

Deux grosses marmites d’une centaine de litres sont réquisitionnées pour l’occasion, « celles dont on se servait autrefois à la ferme pour faire cuire les rillettes ». Aujourd’hui, elles revivent pour faire ce fameux pot-au-feu, et son bouillon : il servira de base pour la soupe au vermicelle. De quoi réchauffer les corps et les âmes des personnes, et rompre leur solitude au moment de passer à l’an nouveau. Environ 150 convives viendront à partir de 19 h le 31, « quelles que soient leurs différences ». 

Dévouée aux autres

Derrière un large sourire et une bienveillance communicative, Marie-Claude masque elle aussi son lot d’épreuves de la vie. Un fils, « Manu », parti trop tôt. Puis « Roland », son mari décédé lui aussi ; c’était en 1996.

Pratique - Réveillon solidaire ‘‘pot-au-feu’’ à 20 h au centre pastoral La Renaissance à Segré, lundi 31 décembre (2€). Inscriptions au 02 41 92 16 49 (centre pastoral), 02 41 61 30 59 (Mme Augeul), 02 41 94 28 33 (Marcelle Méchineau).

Le portrait de Marie-Claude à découvrir dans son intégralité dans le Haut Anjou du 28 décembre 2018, édition papier ou numérique.

0 commentaires

Envoyer un commentaire