Au 1er janvier, un changement de collecte des ordures ménagères pour neuf communes du Segréen

13h00 - 27 décembre 2018 - par D.A
Au 1er janvier, un changement de collecte des ordures ménagères pour neuf communes du Segréen
Le territoire couvert par le Sisto. - © Haut Anjou

Le Syndicat intercommunal du Segréen pour le traitement des ordures (Sisto) revoit son calendrier de collecte qui sera effectif à compter du 1er janvier 2019.

Neuf communes seront donc concernées par un changement de jour de collecte à compter du 1er janvier : Angrie, Chazé-sur-Argos, Aviré, Noyant-la-Gravoyère, L’Hôtellerie-de-Flée, La Ferrière-de-Flée, Louvaines, Brain-sur-Longuenée et Montreuil-sur-Maine (se référer au calendrier pour connaitre son nouveau jour de collecte). Les semaines de collecte restent inchangées et il n’y aura plus de collecte le jeudi. Environ 3 000 foyers sont concernés.

Le président du Sisto, André Bellier, et Céline Raffin, chargée de communication et prévention des déchets, expliquent ce besoin de réorganisation notamment par « la fin du ramassage des ordures ménagères pour la commune de Freigné (qui a quitté le département de Maine-et-Loire au 1er janvier 2018). Un service qui prend fin au 31 décembre de cette année. » D’autant plus que le Sisto avait déjà “perdu” la commune de Pruillé en 2016.

Se référer au calendrier

Autre changement à noter : « les collectes auront désormais lieu entre 4 h du matin et 21 h. Donc par exemple, si le bac n’est pas vidé en fin d’après-midi, il faut le laisser, c’est que le camion n’est pas encore passé. ça laisse une plus large amplitude pour adapter nos services sur le territoire, comme l’été quand il fait chaud. »

Rappel des règles : les bacs à ordures ménagères doivent être sortis la veille au soir ; les sacs doivent être déposés dans le bac ; le couvercle du bac doit être fermé ; le dépôt d’ordures ménagères reste interdit en déchèterie.

Pratique - Les calendriers de collectes des ordures ménagères 2019 ont été transmis par courrier et restent disponibles en mairie ou sur le site Internet du Sisto.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire