Sud-Mayenne : 45 familles ont prêté 20 000€ pour le projet photovoltaïque

06h00 - 18 décembre 2018 - par C.T
Sud-Mayenne : 45 familles ont prêté 20 000€ pour le projet photovoltaïque
Quelques-uns des habitants de la commune (qui en compte 680 environ) qui ont prêté de l’argent à la municipalité devant les 26 premiers panneaux inst - © Haut Anjou

Plutôt que de solliciter une banque, la municipalité et le comité de pilotage du projet de panneaux photovoltaïques ont opté pour des prêts octroyés par des habitants.

Le projet participatif élus/habitants de poses de panneaux photovoltaïques qui se monte à plus de 50 000 € touche à sa fin. Les premiers ont été installés sur le local des anciens vestiaires de football.

Pour rappel, un comité de pilotage a été constitué pour poser des panneaux photovoltaïques sur l’atelier municipal, et les anciens vestiaires, soit deux fois 9 kWh.

Ils produiront de l’électricité revendue à 13 centimes d’euro à EDF. D’autres seront installés sur le kiosque en construction mais ces derniers serviront en autoconsommation pour éclairer le kiosque, recharger les appareils portatifs des agents communaux et les téléphones portables des jeunes...

Pas la solution « la plus simple »...

Un appel à la population avait été lancé pour que des habitants prêtent 20 000 €. En retour, ils toucheront des intérêts sur sept ans à hauteur de 1,8 %. « Nous n’avons pas choisi la solution la plus simple car nous aurions pu tout simplement emprunter auprès d’une banque. L’appel à la population a été une solution plus compliquée certes, mais la volonté était de l’intégrer à ce projet », explique Vincent Restif adjoint et membre du comité de pilotage.

Au final, 35 familles pomméroliennes ont prêté un peu plus de 15 000 € environ et dix autres hors communes les 4 300 restants. « 80% de la somme provient donc des habitants. Nous aurions pu atteindre les 100% mais cinq familles intéressées de Pommerieux ont eu un peu de retard dans les démarches. D’autres provenant de Bretagne, Paris... ont pris leur place », explique le groupe.

Les membres constatent et regrettent cependant que peu de jeunes familles se sont lancées dans cette initiative. « Peut-être ont-ils d’autres préoccupations actuellement », a-t-il été souligné.

...mais la plus avantageuse pour tous

Ce système de prêt était le plus intéressant pour la collectivité. En effet, si elle avait fait seule, elle aurait dû recourir à un expert-comptable qui aurait avalé tous les bénéfices. « En passant par une plateforme participative dédiée aux collectivités et un appel aux prêts d’habitants il nous en coûte seulement 800 € », souligne le maire Jean-Louis Templier.

Des bénéfices nets après 7 ans

Passé les 7 ans et les prêts des habitants remboursés, la revente de l’électricité produite sera du bénéfice net pour la commune. « Cela représente environ 3500 € ».

Ils s’ajouteront aux 12 000 € de bénéfices rapportés par les 200 m2 de panneaux photovoltaïques installés au-dessus de l’école il y a quelques années et revendue à 60 centimes.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire