Une centaine de lycéens de Segré donnent de la voix

11h52 - 11 décembre 2018 - par D.A
Une centaine de lycéens de Segré donnent de la voix
Les lycéens ont débuté leur "blocage" dès 8h, mardi 11 décembre. - © Haut Anjou

Une centaine d'élèves du lycée Blaise Pascal de Segré ont “bloqué" l'entrée de leur établissement dès 8 h, mardi 11 décembre. Si certains affirment suivre le mouvement, d'autres expliquent soutenir les Gilets jaunes et défendre leur avenir.

Leur mobilisation devait avoir lieu lundi matin. Faute d'élan, les lycéens de Blaise Pascal, à Segré, ont décidé de retenter leur chance mardi 11 décembre, dès 8 h. Attroupés en petits groupes devant l'établissement scolaire, une centaine de jeunes étaient présents, sans bloquer l'entrée. « On s'est dit que ça ne servait à rien de bloquer les gens s'ils ne voulaient pas manifester », explique un jeune.

Une manifestation jeudi ?

Pour expliquer ce "blocage", les lycéens donnent plusieurs explications : certains annoncent « suivre le mouvement national des Gilets jaunes et des autres lycéens qui manifestent pour l'avenir de la France ». D'autres ciblent en particulier Parcoursup (la nouvelle plateforme pour la sélection des études post-bac) qu'ils trouvent « trop injuste ». « Parcoursup ne donne pas sa chance à tous les futurs étudiants ». Mais dans la foule, on trouve aussi beaucoup de jeunes qui ne savent pas vraiment pourquoi ils sont présents... « On suit le groupe. Et puis c'est aussi un moyen d'utiliser le droit de manifester ! »

Parmi la centaine de lycéens, une professeure de Français est également présente : « Je suis là pour les soutenir. Avec cette histoire d'algorithmes sur Parcoursup, le corps enseignant est lui aussi inquiet pour l'avenir des jeunes. Ce système de sélection est injuste. »

Certains lycéens annoncent une manifestation qui devrait se dérouler jeudi dans les rues de Segré.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire