Le Castrogontérien qui prodigue les bonnes manières aux Miss

06h00 - 12 décembre 2018 - par R.G
Le Castrogontérien qui prodigue les bonnes manières aux Miss
Jérémy Côme a accompagné les Miss à l’île Maurice il y a quelques jours, pour leur stage de préparation. - © © Laurent Vu / Sipa.

Il endosse un rôle de l’ombre. Le Castrogontérien Jérémy Côme a coaché les trente Miss à quelques jours de l’élection. Des conseils et astuces pour ces jeunes femmes, dont « l’une représentera la France durant un an ».

Jérémy Côme aime se présenter comme le ‘‘Monsieur bonnes manières’’. Cela tombe bien, c’est par ce surnom « affectueux » que les 30 Miss l’ont appelé durant leur stage de préparation à l’île Maurice.

A quelques jours de l’élection qui couronnera la nouvelle Miss France à Lille le 15 décembre, « le Castrogontérien qui vit à Paris » comme il se qualifie, a accompagné ces jeunes femmes dans ce voyage préparatoire au concours pour la deuxième année consécutive.

Il faut dire que l’ancien élève du lycée Victor-Hugo noue une relation d’amitié avec la directrice générale de la société Miss. « Je connais Sylvie Tellier depuis plus de quinze ans. Nous nous étions rencontrés alors que je tenais une chronique sur Match TV », indique-t-il.

Apprendre des codes de bonne tenue

Durant une semaine en plein cœur de l’océan Indien, Jérémy Côme avait pour rôle de leur prodiguer des cours de bonnes manières. « Elles doivent déjà faire face à la pression, à l’angoisse de l’élection. Il faut donc les préparer à devenir Miss. Celle qui, quoi qu’on en pense, représentera la France durant un an. Cela veut dire qu’il faut apprendre des codes de bonne tenue à table, lors d’une discussion avec un maire ou le préfet du département, avance ‘‘l’enseignant’’ castrogontérien. Elles vont être scrutées. Certains attendent qu’il y ait ce petit dérapage. J’ai donc essayé de les préparer à éviter cette situation. »

« Elles sont toutes très jolies »

Passé chroniqueur sur M6 dans 100 % Mag et sur France 3 dans Midi en France, celui qui avait commenté sur W9 au printemps dernier le mariage royal entre le prince Harry et Meghan Markle ne veut faire aucun pronostic sur le résultat de l’élection qui sera dévoilé sur  TF1 en direct de la capitale des Flandres.  « Si l’an dernier, j’avais annoncé que Maëva Coucke (Miss Nord-Pas-de-Calais) serait Miss ou dauphine, cette année c’est plus compliqué. Les trente filles sont toutes très jolies. »

Même pas une petite pièce sur la Miss Pays de la Loire ? «  J’ai pas mal échangé avec Diane Le Roux durant le stage. Je ne peux rien dire d’autre à part que je lui souhaite le meilleur (rires) », ajoute-t-il simplement.

Avant d’assister à l’élection le 15 décembre, il est venu se ressourcer le week-end dernier chez ses parents à Château-Gontier. Une habitude indispensable pour ‘‘Monsieur bonnes manières’’.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire