Reconversion réussie pour Philippe Delaunay passé de l’aéronautique à caviste indépendant à Saint-Erblon

06h00 - 01 décembre 2018 - par C.T
Reconversion réussie pour Philippe Delaunay passé de l’aéronautique à caviste indépendant à Saint-Erblon
Philippe Delaunay anciennement dans l’aéronautique à Paris est devenu caviste indépendant à Saint-Erblon depuis 20 ans.

Il y a 20 ans, Philippe Delaunay, originaire de Saint-Saturnin-du-Limet plaquait son métier dans l’aéronautique pour devenir caviste.

«J’étais amené dans le cadre de mon métier à accompagner des clients au restaurant donc j’ai eu l’occasion de découvrir de bons vins. J’avais déjà cette passion : je faisais régulièrement les salons des vignerons indépendants, etc.»

Alors quand il apprend «par hasard un week-end durant lequel nous étions redescendus de Paris à Saint-Erblon», que le caviste de Saint-Erblon arrêtait son activité et qu’il cherchait quelqu’un pour reprendre ses clients, il n’hésite pas. «Je n’en ai pas dormi de la nuit, réveillant ma femme même pour lui dire que je voulais me lancer.»

Il crée sa cave dans l’ancienne étable restaurée de ses beaux-parents et la baptise La cave des cinq chemins. Il devient alors «caviste indépendant : je choisis tous les vins personnellement que je propose à la vente.»

Il a su s’adapter aux évolutions du marché

En 20 ans, son activité a bien évolué. «Je ne faisais que du vrac au départ comme mon prédécesseur. Mais avec la baisse de consommation et donc la baisse des volumes il a fallu se réorienter.»

Arrive alors les bib «qui permettent d’allier bon vin et qualité de conservation. Je tiens à ce que la mise en bib se fasse chez les producteurs, car je ne veux pas que le vin vadrouille en cuve, ça le détériore.»

Il propose aussi du vin en bouteilles «de tous les domaines», provenant de vignerons qu’il va voir. «Je les rencontre soit dans des salons, soit dans leurs domaines. J’aime les découvrir, comprendre comment ils le produisent, voir la topographie des lieux, les installations, etc.»

Il commercialise aussi une gamme de vin bio, d’autres suivant les règles de biodynamie...

Aussi présents dans sa cave, des spiritueux dont une large gamme de whisky et de rhums, mais aussi des bières allemandes, belges et surtout artisanales (en bouteilles ou avec tireuses), une épicerie de produits locaux et/ou artisanaux, des accessoires de vin, des paniers garnis à confectionner soi-même, coffrets cadeaux, etc.

Dorénavant, il ne propose même plus son activité initiale : le vrac. Philippe Delaunay aime faire découvrir son métier, sa passion. Alors il organise des soirées dégustation en vins ou whiskies «pour que les gens puissent découvrir quels styles ils apprécient plus».

 

Des portes ouvertes ce samedi 1er et dimanche 2 décembre - Philippe Delaunay organise des portes ouvertes le samedi 1er et dimanche 2 décembre avec la présence de viticulteurs de six domaines et un fromager. Dégustations et découverte dans une ambiance conviviale sont au programme. Le dimanche une dégustation de whiskies est également prévue. Ouverture samedi et dimanche de 10 h à 18 h, parcours fléchés à partir de Saint-Erblon.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire