Château-Gontier : le club d’éducation canine et le tir à l’arc sous le même toit

10h00 - 04 décembre 2018 - par R.G
Château-Gontier : le club d’éducation canine  et le tir à l’arc sous le même toit
Vincent Saulnier (au centre) entre les représentants du club d’éducation canine (à gauche) et ceux du tir à l’arc (à droite).Le club d’éducation canin - © Haut Anjou

A la suite de l’incendie qui a détruit le bâtiment du club d’éducation canine un projet de mutualisation des locaux avec le tir à l’arc a vu le jour.

« Nous voulons faire d’un malheur quelque chose de bien», assure Vincent Saulnier, vice-président du Pays de Château-Gontier en charge des sports.

Depuis l’incendie qui a détruit le bâtiment abritant le club d’éducation canine en juillet 2017, les bénévoles s’organisent pour stocker le matériel entre le hangar situé sur le terrain du Bois plaidé et le préfabriqué qui fait office de bureau. Une solution provisoire en attendant la réhabilitation de l’ancienne ferme.

Aménagement des espaces de stationnement

Tout en prenant en compte les demandes du club d’éducation canine, le Pays de Château-Gontier a voulu intégrer à ce projet le club de tir à l’arc.

A la recherche d’un site plus grand - l’association est partagée entre le collège Saint-Michel pour les séances de septembre à mars et un terrain  route de Laval le reste de l’année  - elle intégrera ainsi une partie du bâtiment du Bois plaidé. Une salle mutualisée sera ainsi créée au rez-de-chaussée avec deux bureaux respectifs. Des sanitaires accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi que des espaces de stockage pour les deux clubs seront également aménagés.

L’étage autrefois utilisé ne sera quant à lui pas réhabilité. Le projet prend aussi en compte la réhabilitation intérieure du hangar pour le club canin afin d’assurer un espace de rangement supplémentaire.

Côté tir à l’arc, le pas de tir, qui devrait comprendre 12 cibles, sera aménagé entre le terrain d’entraînement du club canin et les jardins familiaux (30 x 100 m). Des installations, à l’image de filets de protection, afin d’assurer la sécurité du site seront aussi réalisées alors que l’éclairage extérieur sera lui mutualisé.

Les deux associations disposeront de leurs nouvelles installations à l’été 2019.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 30 novembre 2018.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL