Le marché de Noël de La Boissière fête ses 20 ans ce dimanche 2 décembre

15h00 - 01 décembre 2018 - par C.T
Le marché de Noël de La Boissière fête ses 20 ans ce dimanche 2 décembre
Les animations seront encore nombreuses !

La tradition du marché de Noël, à La Boissière, petit village d’un peu plus d’une centaine d’habitants, on y tient. Cette année, il fêtera dimanche 2 décembre ses 20 ans.

Tout est parti du maire Bruno Gilet. Après avoir participé à un marché de Noël dans le château de Brissac-Quincé avec des amis, il décide de proposer d’en organiser un. «Mais le conseil a hésité et puis quelques années plus tard, les membres du conseil municipal ont dit ok», explique le maire, Bruno Gilet.


C’est au départ une commission extra-communale qui a géré (aujourd’hui c’est l’association La Buxérienne). Mais pas question de faire n’importe quoi pour le maire. «Un marché de Noël doit être respectueux de la tradition, on a tendance actuellement à tout appeler un marché de Noël, même un concours de belote !»

«Nous voulons de la magie»

A La Boissière «nous voulons de la magie, de la féerie» : les maisons sont décorées, des canons à mousse simulent une pluie de neige, des spectacles de rue animent le centre-bourg et ravissent les visiteurs, les enfants pourront se faire prendre en photo avec le Père Noël qui distribue des bonbons, un feu d’artifice...

«Il sera encore plus beau et grand que les autres années.» L’édile aimerait refaire venir un manège typique avec chevaux en bois comme la première année «mais ça ne se trouve plus et hors de question de se rabattre sur d’autres qui ne sont pas en accord avec la tradition.» Le maire est intransigeant sur ce point. «Une dame m’a appelé pour me demander si elle pouvait exposer dans notre vide-greniers, mon sang n’a fait qu’un tour ! On n’a rien à voir avec un vide-greniers !»

75 stands et des surprises

Pour la vingtième édition, La Buxérienne a organisé «de nouvelles surprises tout au long de la journée, mais je préfère ne rien dire.»

Ce que l’on sait, c’est que la grande crèche «a évolué et change de style» et que le marché s’agrandit fortement.

De 45 exposants, il passe à 75 ! Le nombre de buvettes passe, lui, à quatre.

Les 110 bénévoles s’activent depuis des mois pour faire de ce moment encore un événement unique.

Le maire l’avoue, cette édition est particulière : «Je n’ai jamais été aussi stressé ». Il salue surtout le travail des bénévoles. « Certains sont tellement attachés à notre marché de Noël qu’ils prennent des congés pour nous prêter main-forte.»

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire