Les salariés des Fromageries Perreault en débrayage à Azé

09h50 - 20 novembre 2018 - par S.P
Les salariés des Fromageries Perreault en débrayage à Azé
Une cinquantaine de salariés des Fromageries Perreault ont manifesté. - © P.S.

A l'appel de la CFDT, une cinquantaine de personnes ont débrayé ce mardi 20 novembre, aux Fromageries Perreault à Azé, pour demander le reclassement de 12 postes supprimés.

Les salariés de la branche Savencia Fromages and dary (crèmes, beurre) du groupe Savencia (ex groupe Bongrain) interpellent leur direction. Des suppressions de postes (180 en France et autant en Europe) ont été annoncées début octobre. Elles s'inscrivent dans le cadre du plan Alizé 21, pour plus de compétitivité sur les sites.

« A Azé, ce sont les services paie, clients et comptabilité qui sont touchés, soit 12 emplois et 2 qui doivent être modifiés », déclare Didier Herrouet, salarié, membre du comité d'entreprise, syndiqué CFDT.

Les suppressions seront effectives à partir du premier trimestre 2019. Elles courront jusqu'en 2020. « On est en cours de négociation sur le plan social de l'entreprise, ajoute le syndicaliste. On demande le reclassement. Pour le service paie, la direction veut tout regrouper à Condé-sur-Vire (Manche). On dit non. De même pour le service clients qu'elle veut transférer vers Messagerie laitière en Normandie ».

Activité à l'arrêt

Sur le site d'Azé, qui regroupe 350 salariés, les pôles fabrication, pasteurisation et emballage sont à l'arrêt ce mardi 20 novembre jusqu'à midi, « pour marquer le coup ». Trois des quatre lignes du service tranchage sont également stoppées. Seul le service affinage, qui fonctionne avec 80% d'intérimaires fonctionne.

Pour le moment, la direction n'a pas souhaité prendre la parole.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du 23 novembre 2018.

0 commentaires

Envoyer un commentaire