Gilets jaunes : le point sur les manifestations dans le Haut-Anjou

10h04 - 17 novembre 2018 - par M.A
Gilets jaunes : le point sur les manifestations dans le Haut-Anjou
A Château-Gontier, les manifestants ont donné le point de départ du convoi vers Saint-Berthevin à 8h50. - © Audrey Mauny

Alors que les premiers gilets jaunes ont commencé à réfléchir dans le brouillard vers 8h ce samedi 17 novembre, le point sur les différents mouvements dans le sud-Mayenne et le Segréen

A Château-Gontier - Ils sont une petite centaine à avoir pris le départ du seul rassemblement sud-mayennais déclaré à la préfecture. Le convoi d'une cinquantaine de véhicules (voitures et motos) est escorté par la gendarmerie et les services de la Diro. Partis du parc Saint-Fiacre vers 8h50, ils se rendent à Saint-Berthevin, sur le parking du restaurant l'International pour retrouver le reste des manifestants mayennais qui doivent bloquer, sous la forme de barrages filtrants, cinq rond-points autour de Laval au cours de la journée.

D'autres Gilets jaunes ont par ailleurs décidé de rester sur Château-Gontier. Actuellement, ils sont une petite dizaine au rond-point de la Maroutière route d'Angers et au rond-point d'Anjou. Près d'une cinquantaine de personnes, toutes générations confondues ont décidé de bloquer le rond-point du parc Saint-Fiacre et ils devraient se rendre dans le courant de l'après-midi sur le rond-point de la route de Sablé, à proximité du Leclerc. Les gendarmes restent vigilants à ce que les manifestants ne bloquent pas la circulation et que les mouvements se déroulent en toute sécurité.

A Segré - Plus de 300 gilets jaunes étaient présents, entre 8h et 8h30, au rond point de l'Europe à Segré. Le groupe de manifestants s'est divisé en deux. Près de 200 personnes ont pris la direction du rond point du Super U et les autres gilets jaunes ont rejoint le Centre Leclerc, l'autre grande surface proche du centre-ville. Sur les deux ronds points les gilets jaunes ont mis en place des barrages filtrants. Le mot d'ordre était de bloquer les entrées de parking et stations essence de Leclerc et Super U.

«Ce qui est important pour nous, c'est d'être vu et entendu. On ne bloque pas les services de secours ni les personnes qui vont faire leurs courses à pied», tient à préciser Josselin l'un des porte paroles de la manifestation. Entre 8h30 et 10h30, une centaine d'autres gilets jaunes ont rejoint le rond point de l'Europe, avant d'être dispatchés vers les deux sites commerciaux. Les gendarmes de la compagnie de Segré sont présents pour sécuriser les lieux et veiller au bon déroulement de la manifestation.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL