Une nouvelle étape en vue de développer le tourisme fluvial

15h00 - 13 novembre 2018 - par D.A
Une nouvelle étape en vue de développer le tourisme fluvial
Christian Gillet (Maine-et-Loire)?; Dominique Le Mèner (Sarthe), et Olivier Richefou (Mayenne).

Le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Mayenne souhaitent faire du bassin de la Maine une destination phare du tourisme fluvial et fluvestre en France. Un protocole vient d’être signé afin de travailler conjointement à ce sujet.

Mardi 6 novembre, les trois présidents des départements, Christian Gillet (Maine-et-Loire), Olivier Richefou (Mayenne) et Dominique Le Mèner (Sarthe) se sont retrouvés pour signer un protocole d’accord afin de travailler ensemble sur la valorisation du bassin de la Maine en développant les offres touristiques et de services.

Mais à quoi cela va servir ? Ce protocole vise à définir les modalités de mise en œuvre à l’échelle interdépartementale d’une stratégie de développement du tourisme fluvestre. Le tout autour de trois axes : assurer la promotion et communication du bassin navigable, renforcer la qualité de l’offre fluvestre et impulser de nouveaux projets de développements touristiques et économiques.

20 000 € pour commencer

Cette signature officialise également l’installation d’un comité de pilotage composé des élus référents de chaque département et de leurs services en charge des rivières et du tourisme, des agences de développement touristiques (départements et région). Ce comité pilotera la coordination départementale et décidera des orientations conjointes. Ce protocole entérine également la création d’un comité technique constitué des services respectifs, qui sera en charge de préparer les réunions du comité de pilotage et d’organiser la mise en œuvre des actions décidées.

La suite de l'article à retrouver dans le Haut Anjou du 9 novembre 2018, édition papier ou numérique.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire