Eoliennes : des compensations financières pour Montguillon à hauteur de 100 000 €

17h15 - 08 novembre 2018 - par G.Y
Eoliennes : des compensations financières pour Montguillon à hauteur de 100 000 €
Segré-en-Anjou-bleu a donné un deuxième avis favorable au parc éolien du haut-jaonnais.

Jeudi 25 octobre, les élus de Segré-en-Anjou-bleu ont planché sur le projet haut-jaonnais de trois éoliennes à La Jaille-Yvon. Montguillon, commune voisine, bénéficiera de compensations à hauteur de 100 000 €.

« Le parc des éoliennes se trouve bien sur la commune voisine mais il est plus proche de notre bourg que du centre de La Jaille. Nous avons notamment deux exploitations de notre commune à proximité de ce projet », a fait remarquer Joël Roncin, maire de la commune déléguée de Montguillon. Selon lui, les retombées économiques sont nulles pour Segré-en-Anjou-bleu. « Les avantages ne sont que pour La Jaille-Yvon et la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou », a-t-il précisé.

Le 15 mars dernier, le conseil municipal de Segré-en-Anjou-bleu avait émis un avis favorable au projet, « sous réserve de la mise en œuvre d’une mesure compensatrice à la hauteur de l’impact pour la commune déléguée de Montguillon, ainsi que la programmation d’une étude complémentaire dans le but d’analyser les éventuels effets des éoliennes sur les élevages à proximité. »

Une indemnité réservée à Montguillon

Les discussions avec le promoteur du projet éolien, la société Champs Kalanchoe, filiale du groupe Solveo énergie, ont débouché sur des mesures d’accompagnement en faveur de Montguillon. Elles ont permis, entre autres, d’obtenir une compensation financière forfaitaire de 100 000 € en fonction de la date d’obtention de l’arrêté préfectoral d’autorisation environnementale. La compensation passera à 70 000 € si la date intervient après le 31 décembre 2019. « Cette indemnité réservée exclusivement à Montguilon permettra de faire des travaux structurants. »

Un deuxième avis favorable du projet du Haut-Jaonnais a été validé en fin de conseil par 112 voix pour, cinq contre et dix abstentions.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du vendredi 2 novembre 2018, édition papier ou numérique.

1 commentaires
  1. Benoit

    Votre article présente bien la réalité de l'éolien: tout est une question d'argent.Il suffit de payer pour faire taire les opposants. Ainsi va le monde ...

Envoyer un commentaire


NULL