Route du rhum : les deux bateaux castrogontériens sont prêts à prendre le large

17h34 - 01 novembre 2018 - par M.A
Route du rhum : les deux bateaux castrogontériens sont prêts à prendre le large
Sur mer, comme sur terre, les bateaux VandB et Réauté sont voisins. - © Audrey Mauny

A quelques heures du départ de Route du Rhum, qui sera donné dimanche 4 novembre à 14h, le public venu par millier profite de pouvoir découvrir les bateaux au village à Saint-Malo. L'occasion également de rencontrer les skippers des deux bateaux castrogontériens, prêts à s'élancer pour la plus mythique des transatlantiques en solitaire.

Il y avait un peu de Château-Gontier à Saint-Malo ce jeudi 1er novembre. C'est en effet la journée que VandB a choisi pour inviter les Vandbistes mayennais notamment. Une occasion notamment pour eux de rencontrer Maxime Sorel, le skipper, avant le grand départ. Mais pas facile pour ces sportifs de haut niveau de rester concentré tout en étant aussi sollicité. "Il y a peu de sports avec un tel contraste et qui permet une telle proximité avec le public. Mais l'expérience me permet de gérer", confie le skipper malouin qui peut également compter sur les conseils et exercices prodigués par Julie Alix, sophrologue, qui le suit depuis un an, ainsi que d'un coach sportif et d'une nutritionniste. 

"Un début de course compliqué"

De son côté Armel Tripon, qui courera sous les couleurs de Réauté, avoue "disparaître l'après-midi pour rester concentré". D'autant que les 123 concurrents au départ le savent : les trois premiers jours risquent de leur donner pas mal de fil à retordre. "Les conditions vont être soutenues avec une houle jusqu'à 12.20m. Il faudra être vigilant à prendre des risques mesurés, tout en étant rigoureux sur le sommeil malgré tout puisque la course sera loin d'être terminée après", confient les deux hommes.

Pour rappel, sur son Multi50, Armel Tripon compte mettre en six et huit jours à rejoindre Pointe-à-Pitre en Guadeloupe ; Maxime Sorel en Class40 espère battre le record de 17 jours mais compte entre 16 et 19 jours pour boucler son deuxième Rhum. Pour l'heure, les deux bateaux sont prêts et les skippers profitent malgré tout de l'engouement populaire autour de leur discipline. Des milliers de personnes sont encore attendues jusqu'à dimanche et notamment lors du passage de l'écluse qui aura lieu pour les deux bateaux samedi après-midi. 

S'ils ne concourent pas dans la même catégorie, les deux hommes ont par ailleurs un point commun : ils ont laissé un peu de place dans leur bateau respectif pour du chocolat...

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL