Le village de Beaumont-Pied-de-Bœuf s'écroule

06h00 - 07 novembre 2018 - par R.G
Le village de Beaumont-Pied-de-Bœuf s'écroule
Un projet de réaménagement et de réfection de la voirie du village sera lancé dans les prochains mois. - © Haut Anjou

Le village traversé quotidiennement par des poids lourds souffre d’une voirie de plus en plus dégradée. Un réaménagement et un embellissement du centre bourg seront engagés dans les prochains mois.

« Il y a une prise en main qui devenait urgente ! » La sonnette d’alarme a été tirée par le maire il y a quelques mois. Il faut dire que le bilan dressé par un bureau d’études sur l’état des voiries de la commune laissait apparaître de nombreux points noirs. « Le centre-bourg est traversé par une départementale et des dizaines de poids lourds ainsi que des véhicules agricoles quotidiennement », rappelle le premier édile, Pascal Gangnat.

Trous, affaissement de la chaussée auxquels s’ajoutent des vitesses excessives « jusqu’à 80 km/h » recensées par le radar pédagogique et inévitablement la qualité de la voirie en paye le lourd tribut. Le constat posé, la municipalité a décidé de passer à l’action.

Une zone 30 km/h

Un projet de réaménagement du centre du village sera ainsi lancé au printemps 2019. « La première tranche de six mois  portera du bourg à l’église. En plus d’une réfection de la voirie, des aménagements de sécurité et d’embellissement seront apportés», annonce le maire. Des plateaux surélevés seront mis en place afin de limiter la vitesse devant notamment les « points vulnérables » (église, école, mairie, salle des fêtes). Une vitesse qui sera à l’issue des travaux abaissée à 30 km/h dans l’ensemble du village. Par ailleurs, « une voie douce sera réalisée afin de sécuriser la circulation des cyclistes », ajoute Pascal Gangnat.

Pour en faire « un village plus florissant », des espaces de verdure ainsi qu’une végétation montante sur les façades seront également apportés. Les habitants seront d’ailleurs encouragés à embellir la façade de leur habitation.  « Il faut faire peau neuve, lance la première adjointe, Brigitte Poujade. Que le village devienne agréable à voir et que le patrimoine de la commune soit davantage mis en valeur. »

Au vu de l’état des lieux, la situation devient « urgente », répète le maire. 

La deuxième tranche de ce projet phare de la municipalité portera quant à elle de l’église jusqu’au cimetière avec là aussi des aménagements de sécurité et de mise en valeur.

Informer les habitants

Une réunion publique sera organisée d’ici la fin de l’année afin de présenter l’ensemble du projet aux habitants. Une chose est d’ores et déjà certaine : ils devront faire preuve de patience et d’indulgence. Les travaux de la première phase perturberont inévitablement la circulation du village.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL