Le Lion-d'Angers : Elivia première entreprise de France à reprendre l’exportation de viande bovine en Chine

18h56 - 19 octobre 2018 - par D.A
Le Lion-d'Angers : Elivia première entreprise de France à reprendre l’exportation de viande bovine en Chine
Les exportations de viande bovine française vers la Chine vont reprendre.

Le site du Lion-d'Angers de l'entreprise Elivia est l'un de deux sites d'abattages français retenus par les autorités chinoises pour la reprise des exportations de bœuf français vers la Chine, après 17 ans d'embargo. La première livraison aura lieu le 24 octobre.

17 ans. Oui, 17 ans que la Chine avait stoppé ses importations de viande bovine française, à la suite de la crise de la vache folle en 2001. L'entreprise Elivia (groupe Terrena), dont l'un de ses sites est implanté au Lion-d'Angers, vient d'annoncer ce vendredi 19 octobre 2018 la reprise des exportations.

A la fin du mois de juin, le Premier ministre français Edouard Philippe et son homologue chinois Li Keqiang ont ont signé un accord pour mettre fin à cet embargo.

Dans un communiqué de presse, Elivia annonce que « cette première expédition française aura lieu le 24 octobre. Elle fait suite à l'agrément délivré en juillet dernier par les autorités chinoises à deux sites d'abattage en France, dont celui du Lion-d'Angers, autorisant la reprise des exportations de boeuf français après 17 ans d'embargo. »

Numéro 2 sur le marché

Et d'ajouter : « Cette première livraison en Chine de viande bovine issue d'élevages des Pays de la Loire constitue pour Elivia une première étape dans la construction d'une stratégie sur le long terme pour se positionner sur un marché à potentiel et source de création de valeur pour les éleveurs ligériens. » Elivia est le numéro 2 sur le marché français de la viande bovine.

Plus d'informations sur la fin de cet embargo et les retombées au niveau local à retrouver dans la prochaine édition du Haut Anjou du 26 octobre 2018, édition papier ou numérique.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL