Serru investit deux millions d'euros pour se réorganiser à Château-Gontier

06h00 - 23 octobre 2018 - par S.P
Serru investit deux millions d'euros pour se réorganiser à Château-Gontier
Les salariés du pôle serrurerie route de Sablé vont connaître un grand changement. - © P.S.

Implantée rue Bellitourne, la société Serru va pousser les murs. Spécialisée dans les travaux de charpente métallique, de métallerie, de serrurerie et de menuiserie aluminium, l’entreprise s’apprête à accueillir l’équipe de serrurerie. Le transfert sur un même site permettra d’optimiser l’efficacité des charpentiers et serruriers.

Route de Sablé, le pôle serrurerie se trouvait enclavé sans perspective de développement. Les bâtiments s’avéraient vétustes, les investissements devenant nécessaires. « Nous avons lancé un projet d’extension en 2013 », déclare François Bougeard, P-dg de Serru. Il est sur le point d’aboutir.

Concrètement, sur le site rue Bellitourne, une extension est prévue. Il existe trois halls de production destinés à fabriquer de la charpente métallique et un autre de la serrurerie industrielle. « Nous allons tous les aligner, étendre les deux halls de charpente et celui de serrurerie, explique François Bougeard. L’agrandissement portera sur 2 400 m2. (la surface totale atteindra les 11 000 m2). Sera accueillie l’équipe de serrurerie : 18 personnes en production et 16 dans les bureaux ».

Optimiser les gains
de production

Derrière ce transfert, plusieurs objectifs sont visés : optimiser l’efficacité du travail entre charpentiers et serruriers, développer la polyvalence - « Un soudeur doit pouvoir souder aussi bien en charpente qu’en serrurerie » - et ça passe par l’amélioration de la communication. « C’est aussi une question d’économie d’échelle, avoue François Bougeard. Après les années, 2015 et 2016 difficiles, l’activité est bien repartie mais en dents de scie. Le prix des matières grimpe. Nos produits eux n’augmentent pas. Donc prudence ».

Et par voie de conséquence : les moyens matériels et humains sont mutualisés pour limiter les coûts de production. « C’est un projet important qui nous tient à cœur, et qui changera les méthodes de fabrication », indique Mathieu Burnouf, directeur de l’activité métallerie serrurerie.

A noter que les deux à trois personnes en serrurerie industrielle rejoindront l’équipe du secteur charpente (38 salariés répartis en deux équipes). « Nous ne ferons plus que de la serrurerie fine (escaliers  monumentaux, façades de bâtiments travaillées (avec balcons, coursives, casquettes...) avec de la peinture de protection haut de gamme sous-traitée. »
Rue de Bellitourne, les bureaux seront également agrandis d’environ 150 m2 pour accueillir les 16 collaborateurs du site de la route de Sablé. Quant aux 14 salariés du pôle menuiserie aluminium, ils quitteront comme les serruriers le site pour intégrer de nouveaux locaux que Serru louera.

Le projet d’extension transfert, rue Bellitourne, lui, se chiffre à 2 millions d’euros. Le chantier démarrera début 2019. La livraison est fixée en septembre de la même année.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du 19 octobre 2018.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL