Intoxications : le préfet interdit l'utilisation d'un produit phytosanitaire

18h45 - 12 octobre 2018 - par D.A
Intoxications : le préfet interdit l'utilisation d'un produit phytosanitaire
Photo d'illustration.

Un troisième cas d'intoxication liée à un pesticide a été identifié en Maine-et-Loire. Le préfet, Bernard Gonzalez a pris la décision d'interdire l'utilisation du produit phytosanitaire Métan Sodium jusqu'au 26 octobre.

Un nouveau cas d'intoxication liée à l'utilisation d'un pesticide est survenu vendredi 12 octobre. Dans la matinée, une quinzaine de personnes ont été prises en charge après des irritations oculaires et respiratoires, dans la commune de Mazé-Milon, à l’est d’Angers. Il s'agit du troisième cas en quinze jours dans le Maine-et-Loire lié à un produit connu sous le nom de "Méthan Sodium". Un produit à la fois pesticide, herbicide, et fongicide appliqué sur le sol pour y tuer les parasites.

Parmi les quinze victimes, la préfecture annonce également que quatre sapeurs pompiers qui intervenaient sur place ont eux aussi dû être traités après une intoxication.  « Aucune d’entre elles n’a dû être hospitalisée. »

Face à la situation, le préfet de Maine-et-Loire, Bernard Gonzalez, a décidé de prendre un arrêté qui suspend jusqu'au 26 octobre 2018 l'autorisation d'utilisation du produit phytosanitaire Méthan Sodium, sous toutes ses appellations, dans le département.

Depuis la publication d'un arrêté préfectoral en date du 20 janvier 2017, l'utilisation de ce produit est très encadrée. "Or, il s'avère que les préconisations de cet arrêté, portant notamment sur les modalités techniques d'application du produit, ne semblent pas avoir été respectées dans les cas survenus à Brain-sur-l'Authion et Mazé Milon", explique la préfecture. » 

Et d'ajouter : « Ces manquements, associés à des conditions climatiques exceptionnelles rendant les sols trop secs et trop chauds pour son application sans risques, ont provoqué trois phénomènes d'intoxication de personnes présentes à proximité des épandages. »

La préfecture indique que « cette mesure pourrait être reconduite en fonction de la situation météorologique et des vérifications en cours auprès de la profession sur les conditions d'utilisation du produit. »

1 commentaires
  1. carmen

    il y a dérogation accordée ! : pourtant le metam sodium , fumigant très toxique de désinfection du sol , biocide à très large spectre notamment aux propriétés fongicides, présente des risques importants pour la santé des travailleurs exposés et pour l’environnement : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=529

    Signaler le commentaire

Envoyer un commentaire