Un projet de construction d’une passerelle sur l’Argos à Sainte-Gemmes-d'Andigné

16h00 - 09 octobre 2018 - par G.Y
Un projet de construction  d’une passerelle sur l’Argos à Sainte-Gemmes-d'Andigné
Actuellement, les habitants des lotissements Bois 1 et Bois 2 doivent emprunter le pont de l’Argos pour se rendre dans le bourg de Sainte-Gemmes.

Sainte-Gemmes-d’Andigné, commune déléguée de Segré-en-Anjou-bleu envisage la construction d’une passerelle piétonne sur l’Argos. L’objectif est de créer une voie douce pour relier directement un lotissement au centre-bourg. Coût prévisionnel des travaux 255 000 euros.

« Elle permettra aux habitants des lotissements du Bois 1 et du Bois 2 de se rendre directement dans le centre-bourg. » Jean-Claude Taulnay, maire délégué, a présenté le projet au dernier conseil communautaire de Segré-en-Anjou-bleu.

Cent logements sont concernés, cela représente un quartier de 300 habitants qui veulent passer de l’autre côté. La passerelle se situera entre les lotissements et une voie donnant accès au carrefour proche du salon de coiffure et de la maison de retraite. Les vélos pourront l’emprunter mais à pied.

Une structure qui ressemble à celle de Segré sur l’Oudon

La structure est imposante, elle se compose d’une passerelle centrale et de deux rampes d’accès de chaque côté. L’ensemble représente une distance globale de 87 mètres répartis entre la passerelle de 34 m de long, une rampe à l’ouest de 24  m et l’autre à l’est de 29 m. C’est une structure métallique qui ressemble à celle de Segré sur l’Oudon. 

Le projet a été chiffré : la passerelle reviendrait à 95 200 euros et les deux rampes à 92 750 euros. En comptant les fondations, la construction est évaluée à 212 450 euros.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du 5 octobre 2018, édition papier ou numérique.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL