L'ancien hôtel La Courtille sera réhalibité à Château-Gontier

06h00 - 11 octobre 2018 - par S.P
L'ancien hôtel La Courtille sera réhalibité à Château-Gontier
L'ancien hôtel était devenu une station essence à partir des années 1950. - © P.S.

Jusque vers le milieu du XXe siècle, avenue du Maréchal-Foch dans le faubourg à Château-Gontier existait un hôtel du nom de La Courtille. Jadis il y avait un besoin d’hôtel, la gare fonctionnait encore. Les gens pouvait se rendre à Châteaubriant. Une rue porte encore le nom de La Courtille à proximité de l’ancien hôtel.


Ce lieu est connu depuis le milieu des années 1950, par sa station service qui ouvrit, alors, dans un local attenant à la maison bourgeoise.
Après la guerre, les stations s’installaient en ville, aujourd’hui c’est plutôt en périphérie. La station service s’est arrêtée fin juin 2017 quand le propriétaire du fonds de commerce a pris sa retraite.
Quant aux murs, ils appartenaient à MMme Daniel Couderc, jusqu’en septembre 2018. Le couple était spécialisé dans la récupération générale (métaux, plumes d’oie, peaux de lapin...). « Nous avions acheté, en 1984, la maison afin de disposer du jardin derrière  le préau pour recycler », se souvient Jeanne Couderc. Le couple n’habitait pas la demeure. Pendant longtemps le dit préau a été loué à un brocanteur.

Des appartements

Aujourd’hui, c’est une nouvelle page qui se tourne pour l’ex-hôtel La Courtille. Le carreleur Bruno Delepine a racheté la propriété, située en zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager, juste en face du pôle culturel des Ursulines, avec en vue de réaliser cinq appartements. Finalement, l’histoire se répéterait. L’endroit retrouvera presque sa vocation première, celui d’héberger.
Des travaux de démolition et de déblaiement ont commencé courant septembre. Plusieurs mois de chantier sont prévus pour réhabiliter cette bâtisse, qui date du XlXe siècle, et qui ne se départit pas d’un certain cachet malgré les outrages du temps.

 

Mots clés : château-gontier, cutlure,

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL