Segréen : trois assistantes sociales séduites par l'humanitaire

12h00 - 17 septembre 2018 - par G.Y
Segréen : trois assistantes sociales séduites par l'humanitaire
La Pouancéenne Alexandra Beaudoin (au centre) s'envole au Togo avec Brenda Bomme et Aurélia Marchand

Fraîchement diplômées, trois futures assistantes sociales s’apprêtent à vivre une expérience humanitaire au Togo. Un mois avant le départ, elles font appel aux bonnes volontés. Elles ont besoin de médicaments et fournitures scolaires.

« Chacune avait envie de s’engager dans un projet humanitaire. Mais aucune ne voulait partir seule. » Alexandra Beaudouin, jeune pouancéenne de 23 ans, est ravie d’avoir ses collègues à ses côtés. Elle a rencontré Aurélia Marchand et Brenda Bomme dans le cadre de sa formation d’assistante sociale à Angers. « Après notre diplôme on ne se voyait pas entrer directement dans la vie active. » L’idée de partir à trois a finalement séduit les copines de promo.

Le choix du pays est calé depuis mi-juillet. « On a pris des avis à droite à gauche, auprès d’anciennes élèves qui ont vécu ce genre d’expérience. Finalement, nous avons choisi de partir avec l’association Jeunes chrétiens dans le monde, Jcm Togo France. » Le choix qu’elle font est en phase avec les missions d’assistante sociale qu’elles souhaitent mener ici en France, dans les quartiers défavorisés. « La précarité n’est pas qu’en Afrique. Dans notre métier nous y serons forcément confrontée, un jour ou l’autre. »

Deux missions près des enfants

Le départ est fixé au 14 octobre à l’aéroport de Nantes. Une escale est prévue à Lisbonne et l’arrivée se fait à Lomé, capitale du Togo. Un séjour d’un mois et demi avec deux missions principales : enseigner le français aux enfants de Tsévié, ville moyenne située au sud de Lomé et prendre en charge le quotidien d’autres enfants dans un orphelinat.

Elles font appel  aux entreprises et aux associations pour pouvoir emmener des fournitures scolaires, des jeux, des vêtements et des médicaments. Pour plus d'informations sur le projet et sur  l'appel aux dons, elles ont créé une page Facebook ABA-Projet Humanitaire Togo 2018.

Article complet à retrouver dans le Haut Anjou du vendredi 14 septembre 2018, édition papier ou numérique.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL