Gennes-sur-Glaize et Longuefuye : une commune nouvelle qui « s’impose naturellement »

10h00 - 19 septembre 2018 - par M.A
Gennes-sur-Glaize et Longuefuye : une commune nouvelle qui « s’impose naturellement »
Monique Doumeau, Michel Giraud et leurs équipes rendront également public le nom qu’ils ont envisagé pour la commune nouvelle. - © Audrey Mauny

Si Gennes-sur-Glaize et Longuefuye n’ont pas attendu cette année pour unir leur destin sur des dossiers importants, au 1er janvier prochain, les deux villages scelleront officiellement leur avenir en commun.

La collaboration entre les deux communes a débuté en 1991 avec la naissance du regroupement pédagogique intercommunal puis la création du groupe scolaire en 2006, géré et financé par les deux collectivités. « Depuis, nous avons mutualisé nos services périscolaires, certaines associations sont également communes », confient les deux édiles, tout en rappelons d’autres anecdotes historiques.
Subsiste en effet sur la façade de la gare de Longuefuye, le symbole de ce rapprochement évident ; il est en effet inscrit “Gennes - Longuefuye”. « Rappelons également qu’il n’y a jamais eu de bureau de Poste à Gennes, ce dernier étant situé à Longuefuye. » Autant dire que cette commune nouvelle sur laquelle les deux maires, associés ensuite aux adjoints, aux conseillers municipaux, en lien avec les personnels communaux planchent depuis plusieurs années « s’impose naturellement ».

Deux réunions publiques

Prochain objectif : informer les 1 350 habitants concernés sur la charte que les deux conseils municipaux ont imaginé et qui sera présentée lors de deux réunions publiques. La première aura lieu mercredi 19 septembre à 20 h 30 à la salle des fêtes, derrière la mairie, à Gennes-sur-Glaize. La seconde jeudi 20 septembre à 20 h 30 à la salle des fêtes.

 

Plus d'informations dans notre édition du 14 septembre.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL