Le centre hospitalier du Haut-Anjou se dote d’une unité de médecine du sommeil

18h00 - 13 septembre 2018 - par M.A
Le centre hospitalier du Haut-Anjou se dote d’une unité de médecine du sommeil
Le Dr Desjobert présente au délégué territorial de l’ARS et au directeur de l’hôpital l’équipement installé chaque nuit sur les patients. - © Audrey Mauny

Trois patients atteints de troubles du sommeil ont inauguré, dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 septembre, la toute nouvelle unité dont vient de se doter le centre hospitalier du Haut-Anjou. Un service fondamental dans un contexte où la demande est forte et un véritable atout d’attractivité pour l’hôpital.

« Les troubles du sommeil concernent 10% de la population et le coût économique est considérable. » Autant dire l’intérêt fondamental de cette unité, la troisième que le Dr Desjobert créé dans sa carrière. « Le service d’Angers est saturé et nos plannings sont déjà complets jusqu’à la fin de l’année. Sans compter Sablé et Saumur qui se sont montrés très intéressés par notre unité. »

Au 1er étage du centre hospitalier, cinq chambres de soins, inutilisées comme telles, ont été réemployées ces derniers mois pour créer un service à part entière. Celui ci est dirigé par un éminent spécialiste en fonction dans le sud-Mayenne depuis un an et demi, qui n’a pas caché lors de l’inauguration la qualité de son nouvel outil de travail.

Plus d'informations dans notre édition du Haut Anjou du 14 septembre.

Le centre hospitalier du Haut-Anjou développe son offre de soins

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL