Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation en visite dans le sud-Mayenne

14h00 - 03 septembre 2018 - par D.A
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation en visite dans le sud-Mayenne
Stéphane Travert est arrivé à Ruillé-Froid-Fonds à 13 h 15, ce lundi 3 septembre, jour de rentrée.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, est en visite dans le sud-Mayenne. A 13 h 15, il est arrivé à Ruillé-Froid-Fonds pour visiter une exploitation agricole et rencontrer les agriculteurs.

En Mayenne, cette rentrée scolaire 2018 a un goût spécial. Alors que le président de la République Emmanuel Macron est en visite à Laval, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, est de passage dans le sud du département.

Arrivé dans la matinée, Stéphane Travert a fait une halte à Martigné-sur-Mayenne pour visiter l'entreprise Vaubernier. C'est ensuite à 13 h 15 que le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation est arrivé à Ruillé-Froid-Fonds, sur les terres de l'exploitation de 105 hectares de Sylvain Rousselet.


« C'est un plaisir d'accueillir le ministre et qu'il vienne prendre connaissance des réalités d'un homme de terrain », annonce l'exploitant agricole.

Une satisfaction partagée par le président de la FDSEA 53, Philippe Jehan : « Je suis satisfait qu'il se déplace sur le terrain. Il y a de l'attente entre ce qui a été annoncé et ce qui a été fait. Les promesses du candidat Macron qui était venu durant sa campagne en Mayenne doivent être tenues... »

Un ministre très attendu

Deux veaux nés dimanche porteront le souvenir de cette visite politique en terres mayennaises. Olaphe et Olympe, ce sont les prénoms qu'il a choisis de leur donner.

Si l'ambiance est détendue, les syndicats et agriculteurs ont quand même prévu un temps d'échange avec le ministre afin d'évoquer «les problématiques d'élevage et les marques locales pour défendre la viande bovine mayennaise », expliquait Philippe Jehan, quelques jours avant la visite de Stéphane Travert.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire