Les salariés de Château-Gontier encouragés à se mettre au sport

06h00 - 02 septembre 2018 - par R.G
Les salariés de Château-Gontier encouragés à se mettre au sport
Le vice-président du Pays de Château-Gontier (à gauche) aux côtés des représentants des clubs sportifs et d’Agnès Voisine. - © Haut Anjou

Dans la continuité des premières Assises du sport en octobre dernier sur la thématique du sport santé, le Pays de Château-Gontier démultiplie les actions à destination des habitants.

Tennis de table, escalade, escrime sportive, aviron indoor, plongée ou encore badminton, tir à l’arc... Le choix est large. Dans la continuité des premières Assises du sport en octobre dernier sur la thématique du sport santé, le Pays de Château-Gontier démultiplie les actions à destination des habitants.

Pays de Château-Gontier : quand sport et santé ne font plus qu'un

Et cette fois-ci des salariés plus particulièrement. Durant un mois, du 15 septembre au 15 octobre, ils se voient offrir la possibilité de découvrir une activité sportive.

Un test avant l’inscription ?

Une opération en partenariat avec le Club des entrepreneurs. « Ce dispositif vise à inciter les salariés à tester une pratique sportive grâce aux clubs du territoire, indique le vice-président du Pays de Château-Gontier en charge des sports, Vincent Saulnier. Selon les envies et les créneaux, les salariés expérimenteront au minimum deux activités. »

Ces séances, aux côtés des licenciés des clubs pour la plupart des propositions, seront l’occasion pour les salariés des entreprises participantes (en grande partie celles membres du Club des entrepreneurs même si les non-adhérentes peuvent aussi se rapprocher du service des sports) de se découvrir une possible vocation sportive.

Et mieux, dans un second temps, les entreprises pourraient participer à une partie du financement de la licence. « Ce test sur un mois peut permettre d’amorcer un parcours sportif », tend à espérer l’élu qui rappelle qu’ « un salarié qui pratique au moins une activité par semaine est 12% plus productif qu’un salarié sédentaire. »

Des éducateurs mobilisés

Et si cette expérimentation peut voir le jour c’est aussi grâce à la mobilisation des éducateurs dans les différents clubs. C’est le cas pour la plongée Hydro sports Mayenne Angevine par exemple. « Encadrée par un de nos moniteurs, la personne pourra réaliser un baptême, gratuit, en piscine », souligne le président, Claude Brunel. « Du côté du tir à l’arc, l’initiation de deux heures à la salle du collège/lycée Saint-Michel se fera sur une séance en parallèle de celle des habitués», fait part la présidente Annick Terrier.

Avec plus de 10 000 emplois sur le bassin pour 6 000 licenciés sportifs (dont une grande partie de jeunes), ce parcours sportif peut être un véritable déclic pour ces salariés ne pratiquant pas encore un sport.

0 commentaires

Envoyer un commentaire