Une nouvelle présidente pour La Ligue contre le cancer en Mayenne

06h00 - 06 août 2018 - par R.G
Une nouvelle présidente pour La Ligue contre le cancer en Mayenne
Le docteur Bernadette Perrot a été élue présidente de l'association. - © Haut Anjou.

C'est un visage bien connu dans le Pays de Château-Gontier qui a été élu il y a quelques semaines.

A 70 ans, le docteur Bernadette Perrot vient de prendre sa retraite (voir édition du Haut Anjou du 25 mai) . « Le travail, ça conserve », lance cette femme dynamique. La gynécologue de Château-Gontier a fait la une des gazettes lorsqu’elle a passé une petite annonce pour vendre son cabinet. Aujourd’hui, elle a trouvé un successeur.

Accentuer les actions de prévention

Pour occuper son temps libre, elle est « entrée au conseil d’administration de la Ligue contre le cancer lors de la dernière assemblée générale ». Membre de la Ligue depuis cinq ans, elle en est devenue vice-présidente. « Le docteur Aflalo a décidé de démissionner, après six ans de présidence. » Bernadette Perrot prend la succession.

Et elle a plein d’idées. Déjà, elle a doublé les heures des ateliers de Myriam, proposant des séances de gymnastiques ou des randonnées pour les malades. Elle souhaite profiter des nouveaux locaux de la Ligue, 8 allée de la Chartrie à Laval, pour lancer « des ateliers de nutrition. On connaît le lien entre l’alimentation et le cancer. Nous sommes dans un département rural, où on mange beaucoup de charcuterie. Eh bien, la Mayenne est dans le peloton de tête pour les cancers du colon, c’est intolérable ».

La nouvelle présidente veut accentuer les actions de prévention, avec « de plus nombreux dépistages du cancer du colon, mais aussi avec une campagne de vaccination contre le cancer du col de l’utérus. 23% des femmes sont vaccinées en France quand on arrive à 70% dans le reste de l’Europe ». Actions de prévention dans les entreprises, demande de mécénat, augmentation du nombre d’adhérents sont autant d’objectifs de la nouvelle présidente.

Q. L.

Mots clés : mayenne, médecine, château,

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire