Apprendre à retravailler avec son handicap

06h00 - 22 juillet 2018 - par S.P
Apprendre à retravailler avec son handicap
L’arbre de vie est devenu le symbole du travail de reconstruction et de la renaissance du groupe. - © Haut Anjou

À l’Union française des centres de vacances à Château-Gontier, un groupe de sept personnes en situation de handicap à participer au projet de réinsertion et d’accompagnement professionnel. Depuis le 12 mars, le groupe se réunit à intervalle régulier afin d’apprendre à retravailler malgré son handicap.

Ainsi les participants, ont pu reprendre un rythme proche de celui du travail, la plupart étaient au chômage ou en arrêt maladie depuis un long moment. Financée par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph), cette formation vise à la réinsertion professionnelle d’anciens travailleurs qui ont aujourd’hui perdu tout contact avec le monde du travail, à cause d’un handicap.

Des objectifs clairs et multiples

L’acceptation. « J’ai appris à parler de mon handicap à un employeur, détaille Aurélie, 31 ans, je sais exactement ce que je peux faire ou non, je suis plus confiante. » Elle a pu décrocher un stage d’un mois lors de ce projet, et passer des entretiens, elle attend une réponse d’ici à fin juillet.
La confiance en soi. Grâce à des travaux d’identification des compétences et de valorisation, chacun a pu se retrouver des qualités et des compétences, certes différentes de leur vie avant le handicap, mais qui confirment leur capacité à travailler.
Définir un projet. Autrefois dans le bâtiment, Alain, 53 ans a pu retrouver un secteur qui l’intéresse. « J’ai effectué deux stages, le premier à la déchetterie de Château-Gontier et l’autre comme agent communal à Loigné-sur-Mayenne. »

Plus d'informations dans notre édition du 20 juillet.

Erwan Helleux

 

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire