Depuis Châtelais, il s’affirme dans le monde

12h00 - 20 juillet 2018 - par B.X
Depuis Châtelais, il s’affirme dans le monde
François Duveau est à la tête d'Adatris

François Duveau est leader en France des plantes médicinales bio. Il ne dévie pas de cette ligne de conduite. Son entreprise est en grande forme.

Menthe poivrée, camomille romaine, thym citron, mauve... Elles embaument les entrepôts d’Adatris à Châtelais. Et lorsque François Duveau en ouvre les portes, c’est un nuage olfactif qui enivre.

Avant de créer Adatris en 2010, chez lui à Châtelais à la Suzonnière, François Duveau était en région parisienne, responsable commercial dans une entreprise de plantes médicinales, « mais pas bio  ! j’étais choqué, ça m’a provoqué le déclic ».

Alors, il s’est lancé, avec son associé Olivier Courivaud, comme lui, fils d’agriculteur.

Il s'affirme aujourd'hui sur le marché mondial et les plaques tournantes de la tisane :

Londres, Hambourg

Des scoops à la pelle

L’économie n’est pas au bout de ses surprises, avec les innovations d’Adatris. Une machine guidée au GPS, qui devrait «étonner les pouvoirs publics quand ils vont l’apprendre».

Et un autre scoop qui sera dévoilé en septembre. Pour l’heure, on se contentera juste d’un «ce sera le top du top»

Adatris c'est, par exemple

  • Six comptoirs en France
  • 225 millions de sachets de tisane. 
  • Chiffre d'affaire multiplié par trois
  • Des plantes pour tisanes, boisson plébiscitée chez les 30-35 ans
  • ... «la tisane n’est pas une boisson de ringards », renchérit François Duveau.

 

Infusées, les plantes font le bonheurs des consommateurs. Adatris est centrée sur le bien-être, la santé, la cosmétique

 

Adatris est ccompagnée par Initiative Anjou qui lui a attribué une aide remboursable de 40 000 €,

mais aussi par l’Agence régionale de développement,

 

◊ Dossier détaillé à retouver dans l'édition Haut Anjou de vendredi 20 juillet 2018

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire