A Chambellay, la maison de l’octroi va revivre

18h00 - 17 juillet 2018 - par B.X
A Chambellay, la maison de l’octroi va revivre
Grâce à cette convention, les passionnés vont pouvoir faire revivre ce patrimoine : les dons sont déductibles des impôts.

La maison de l’octroi est au centre des préoccupations des élus depuis de longs mois pour la faire revivre. Vendredi 6 juillet, une convention de souscription a été signée avec Jacques Burel délégué départemental de Maine-et-Loire de la Fondation du patrimoine.

C’est une étonnante petite maison en pierres de tuffeau, curieusement postée à l’entrée du pont de Chambellay.

En 2005, la commune a fait le choix de la racheter, car elle est chargée d’histoire ! Jean Pagis, maire de Chambellay, devant Jacques Burel, Nooruddine Muhammad, étienne Vaquet et différents élus voisins, s’en est expliqué :

« Cet édifice s’inscrit dans le patrimoine du village et pourra devenir un formidable levier de développement touristique. »

Un péage sur la Mayenne

L’histoire du pont a été retracée par le maire . Avant le pont, il fallait traverser la Mayenne sur un bac. Le pont a été envisagé en 1859 pour devenir un bon moyen de communication entre Segré et Châteauneuf.

«Le projet frémit un peu avant 1864 et c’est en 1862 qu’il est adopté. Il entre en service en 1869 et c’est alors que le 13 décembre 1868 le concessionnaire commence à percevoir ses frais de péage pour une concession accordée sur 50 ans. Cette maison de l’octroi servait donc de lieu de paiement  ! De plus, à l’époque, le pont de Chambellay bénéficiait d’une importante animation du fait du commerce fluvial. L’octroi a rempli sa mission jusqu’en 1919 à l’échéance de la concession.»

Une maison stratégique pour le tourisme

En août 1944, les Allemands ont fait sauter l’arche ouest du pont pour retarder les américains mais ce bombardement n’a brisé que quelques vitres de la maison de l’octroi sans faire vaciller la Sainte Vierge posée sur la cheminée, selon les témoins ! Devant ses belles qualités de résistance, l’idée est donc de redonner à ce lieu ses lettres de noblesse.

La maison de l’octroi pourrait devenir un lieu convivial d’accueil pour les promeneurs empruntant le chemin de halage, en partie grâce à la Vélo Francette et les attirer vers la découverte du village et ses trésors, comme les toiles d’Adelyne Neveux.

Une souscription a donc été lancée, vendredi 6 juillet, avec Jacques Burel de la Fondation du patrimoine. Il ouvre un appel aux dons pour restaurer cette maison de l’octroi à Chambellay, dons qui permettent des déductions d’impôts.

Tous les passionnés d’histoire et tous les promeneurs du halage ont de bonnes raisons de participer pour la promesse d’une halte insolite et rafraîchissante, une belle pause qui serait appréciable les jours de canicule !

Pratique

  • Pour les dons en espèces ou par chèque, les reçus sont remis ou envoyés aux donateurs.
  • Le don en ligne est possible sur le site de la Fondation du patrimoine avec reçu par retour.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL