Les déjections canines dans le collimateur des élus de Château-Gontier

17h00 - 28 juin 2018 - par S.P
Les déjections canines dans le collimateur des élus de Château-Gontier
Le non civisme est passible de 68 euros d'amende rappellent Bruno Hérissé et Ronald Corvé adjoints au maire. - © P.S.

C’est un sujet évoqué à maintes reprises, et qui n’a de cesse d’agacer les citoyens qui marchent dedans, et les élus qui se prennent des remarques. Les déjections canines refont parler d’elles en ville.

« Avec les beaux jours, une proportion non négligeable de propriétaires de chiens se promènent avec leur animal domestique, explique Bruno Hérissé, adjoint au maire en charge des solidarités et de l’administration générale. Nous encourons donc des risques de retrouver des crottes ici et là en ville. Qui plus est, des propriétaires indélicats laissent leurs chiens partir très tôt le matin, et tard le soir. Pour les enfants (en poussettes ou non), pour les familles, il est désagréable de marcher dans des crottes de chiens. Et en plus, cela touche à nos espaces verts bien souvent ».


La municipalité s’engage une nouvelle fois dans une campagne d’information, prévention et de répression s’il le faut, autour de ces déjections canines.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du 29 juin 2018.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire