Rouler à vélo électrique dans le Pays de Meslay/Grez, c'est possible

10h00 - 26 juin 2018 - par R.G
Rouler à vélo électrique dans le Pays de Meslay/Grez, c'est possible
Le prestataire François Duchemin ; le vice-président en charge du développement durable et le président du GAL sud-Mayenne. - © Haut Anjou

Après le succès de l’expérimentation dans le Pays de Château-Gontier, quinze vélos à assistance électrique (VAE) sont mis à disposition des actifs du Pays de Meslay/Grez.

Elle était espérée avant le début de l’été (voir Haut Anjou du 6 avril). Le calendrier a été respecté. Le Pays de Meslay/Grez propose la location de vélos à assistance électrique à destination des actifs du territoire (salariés et demandeurs d’emploi). Un dispositif soutenu par le Groupement d’action locale (GAL) dans le cadre de sa politique climat-énergie territoriale et déjà mis en place dans le Pays de Château-Gontier. « Une action qui vise à faciliter la mobilité durable en milieu rural, explique le président du GAL, Vincent Saulnier lors du lancement de l’opération mardi 19 juin. Un service qui propose une alternative à la voiture pour réaliser ses trajets domicile-travail. »

Autonomie de 60-70 km

Alors que 50 % de la population du territoire travaille dans sa ville de résidence, les déplacements ne dépassent en moyenne pas plus de dix kilomètres. En plus de faire un bon geste pour l’environnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, vous profiterez d’un trajet sans effort grâce au moteur électrique installé sur le deux-roues. Les quinze vélos à assistance électrique mis à disposition par la collectivité (voir encadré) disposent d’une batterie d’une autonomie de 60-70 km. Chaque vélo, logoté Pays de Meslay/Grez compte un panier, un chargeur de batterie et un antivol.

L’entretien est lui assuré par le prestataire, Cycles-motoculture Duchemin. Pour la chargée de mission économique au Pays, cette action s’inscrit également dans l’élaboration du schéma local de déplacement ayant pour objectif de créer ou mettre en valeur les tracés cyclistes « dans et entre les 22 communes de l’intercommunalité », souligne Anne-Sophie Saget. Une nouvelle qui réjouit le vice-président du Pays en charge du développement durable.

Jean-François Lassalle voit dans cette initiative un encouragement à laisser sa voiture au garage pour les déplacements courts. Après les Pays de Château-Gontier et de Meslay/Grez, c’est le Craonnais qui profitera de ce service dans les tous prochains jours. Un développement de l’action pour que tous les salariés du sud-Mayenne réalisent leurs trajets domicile-travail à vélo. Chiche ?

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL