Au Lion-d'Angers, la salle de sports s'élève

12h00 - 19 juin 2018
Au Lion-d'Angers, la salle de sports s'élève
Les élus ont posé la première pierre de la salle en compagnie du sous-préfet et de l’architecte.

Le chantier de l’imposante salle de sports intercommunale implantée sur la commune du Lion-d’Angers a été symboliquement lancé mardi 12 juin avec la pose de la première pierre. C’est le début d’un peu plus d’un an de travaux. L'équipement sportif de plus de 2000 m2 est estimé à 2,6 millions d’euros.

La future salle prendra place entre celle de la Mare aux coqs et celle des Tilleuls, au sein de l'ensemble Lucien Mérignac, et fera de cet endroit un grand complexe :

«cela fait très longtemps que l’on se devait de répondre aux besoins en termes d’équipements sportifs», a rappelé Etienne Glémot, le président de la CCVHA, notant au passage l’augmentation exponentielle du nombre d’élèves dans les collèges de sa commune.

La salle de sports s'adressera aux établissements scolaires mais aussi aux associations, et plus généralement, à l’ensemble de la population en croissance sur le territoire, a poursuivi le président. Il n’a pas manqué de saluer au passage le travail entrepris depuis le début de la mandature par Dominique Haurillon, vice-président en charge de la jeunesse et des sports pour la CCVHA.

Une configuration rare

Cet équipement aura pour singularité d'être relié directement aux deux autres salles :

«il s’agit d’un aménagement assez particulier et rare car il faut insérer le bâtiment entre deux équipements existants ce qui fait que l’accès ne pourra se faire que par l’avant ou par l’arrière», a expliqué l’architecte rennais François Michot.

L'entrée principale pour les sportifs mais surtout pour le public est ainsi prévue côté terrain de foot et salle de la Mare aux coqs.

Un an de travaux

La préparation de la plateforme a débuté en début d’année après avoir démoli la piscine qui bordait l’espace réservé à la salle. C’est désormais le gros œuvre qui va débuter avec l’implantation très prochainement de murs préfabriqués. Place ensuite à la charpente en bois pour le haut du bâtiment.

Si tout se passe bien, la salle devrait être terminée en juillet 2019, soit dans un tout petit peu plus d’un an. Elle sera ensuite mise en service pour la rentrée de septembre.

 

Se représenter la salle...

  • Un plateau sportif d’une surface de 1000 m2.
  • De nombreuses disciplines pourront y être pratiquées : basket, handball, volley-ball, badminton,etc.
  • Un mur d’escalade est aussi prévu.
  • Capacité d'accueil, entre 500 et 700 spectateurs répartis sur des tribunes.
  • La salle culminera à une hauteur totale de 12 mètres.

 

Article complet à retrouver dans l'édition Haut Anjou du 15 juin 2018

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire