Des champions de France organisent une course de solex à Saint-Aignan-sur-Roë

20h00 - 15 juin 2018 - par C.T
Des champions de France organisent une course de solex à Saint-Aignan-sur-Roë
Les organisateurs de la fête communale avec pour la première fois une course de solex.

Les frères Chevillard de Saint-Aignan-sur-Roë sont des as du solex. Ils sont champions de France et cinq fois champions de Bretagne et des Pays-de-la-Loire. Après avoir œuvré à la création d’une course de solex à Martigné-sur-Mayenne, ils en créent une seconde sur leurs terres à Saint-Aignan-sur-Roë.

La course de solex aura lieu, elle, le samedi 16 juin.Elle est réservée aux licenciés et comptera pour le challenge Bretagne/Pays-de-la-Loire. L’organisation de la course est supportée par l’association Galet’saucisse et les frères Chevillard de Saint-Aignan-sur-Roë, champions nationaux de cette discipline. «Pour être champion de France il faut être premier de sa région, et avoir participé à une course d’endurance. Et comme nous en avions gagné une de 24 h, nous sommes devenus champions nationaux», explique Nicolas.

Une passion partagée par les trois frères

Tout a débuté en 2005 quand Mathieu confectionne pour un copain un solex.
Petit à petit, ses frères Nicolas et Pierre attrapent eux aussi le virus.
Ils ont quasiment tout gagné, mais souhaitaient relever un dernier défi : créer une compétition sur leurs terres «pour faire découvrir notre passion. Et puis nos concurrents nous disaient : “ C’est bien beau de gagner nos courses, mais nous, on ne peut pas car il n’y en a aucune en Mayenne”»

Une course motorisée dans un bourg

«C’est très compliqué d’organiser une course motorisée dans un bourg», souligne Nicolas. Mais il y est parvenu. Elle aura lieu dans la zone artisanale et en lotissement. «On l’a décentrée car il ne fallait pas bloquer l’entrée de la gendarmerie. Il y aura une grande ligne droite qu’on a préféré remonter pour ne pas avoir trop de vitesse pour une première expérience. Le circuit sera assez rapide sur une moitié. La seconde sera plutôt technique avec quelques virages assez serrés.»

Les essais auront lieu de 11 h à 12 h. Place ensuite à la course de quatre heures qui débutera dès 13 h. «Nous avons fait en sorte que les ravitaillements et changements de pneus soient visibles du public».

Les frères Chevillard aligneront deux solex. Vingt-trois équipes sont engagées, soit plus de cinquante pilotes.

Entrée gratuite.

 

Lire davantage dans notre édition de vendredi 15 juin

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire