Château-Gontier : VandB devient brasseur

06h00 - 29 mai 2018 - par M.A
Château-Gontier : VandB devient brasseur
Emmanuel Bouvet et Jean-Baptiste Lafond participent à la création de cet atelier de brassage. - © Audrey Mauny

Alors que le deuxième bâtiment logistique sera inauguré début juillet route de Sablé, V and B s’affaire simultanément au niveau de l’extension créée en 2012. Elle accueillera d’ici la fin de l’année un atelier de brassage d’une capacité totale de 20 000 hectolitres. Un investissement conséquent qui tenait à cœur à ses fondateurs.

C’est dans l’histoire locale qu’Emmanuel Bouvet est allé puiser son inspiration pour nommer la future brasserie. « On a découvert que, pendant la Révolution, Château-Gontier avait été renommée Mont-Hardi car le château n’a jamais été assiégé. » Une référence locale pour une société fidèle à son territoire.

Investir l’extension de 2012

Cet atelier de fabrication de bière qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année, le co-fondateur de V and B y pense depuis plusieurs années maintenant. « En plus de distribuer de la bière et du vin, nous sommes devenus vignerons en achetant des vignes à Bordeaux. Il nous paraissait cohérent et, cela nous tenait à cœur, de devenir également brasseur. »
Dans un premier temps, il a fallu réfléchir à l’implantation physique du projet estimé à 2,5 M €. L’ouverture du deuxième bâtiment logistique, route de Sablé, a notamment permis de libérer l’extension de 1 000 m2 qui a vu le jour en 2012, juste à côté du siège social. « Avant la réception et l’installation du matériel, l’aménagement intérieur (cloisons, carrelage...) doit être terminé. Nous espérons que l’outil sera opérationnel d’ici fin novembre / début décembre », indique Emmanuel Bouvet.

 

Toutes les informations sur le projet dans notre édition du Haut Anjou du 25 mai.

Mots clés : brasseur, vandb,

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire