Un agriculteur d'Houssay se lance dans les céréales bio sans gluten

00h00 - 27 mai 2018 - par S.P
Un agriculteur d'Houssay se lance dans les céréales bio sans gluten
Les associés d'Agro logic à Nuillé-sur-Vicoin : Pierre Foulon, André Blin, Vincent Seyeux, Jacques Belloir. - © P.S.

Installée dans la zone artisanale La Martinière à Nuillé-sur-Vicoin, Agro logic a été inaugurée le 18 mai en grandes pompes. Spécialisée dans la transformation de céréales bio sans gluten, elle est l’œuvre d’un Houssayen Vincent Seyeux qui a su s’entourer de compétences. L’entreprise, qui n’a que deux ans d’existence, est promise à un bel avenir. Elle doit répondre à une demande croissante de céréales dites secondaires (colza, chanvre, quinoa, millet, sarrasin, chanvre).

Agro logic est gérée par Vincent Seyeux avec ses trois associés : Pierre Foulon, normand d’origine spécialisé dans la culture du chanvre, devenu Nuilléen. Il s’occupe de la commercialisation et de la contractualisation auprès de la trentaine d’agriculteurs fournisseurs du site de conditionnement de céréales bio. Jacques Beloir, entrepeneur de travaux agricoles à Nuillé-sur-Vicoin, met à profit ses compétences, ses moyens humains et matériels auprès d’agriculteurs, pour faire des cultures spécifiques. André Blin, mécanicien et fabricant de matériel, est l’ingénieur technique qui permet de construire ou d’adapter de nouvelles machines pour toutes les nouvelles cultures développées. Des associés très attachés à la commune et un maire fervent défenseur du projet, ont décidé de l’implantation du site à Nuillé.
Site de transformation de produits bio sans gluten, la société Agro logic comprend quatre bâtiments de 700 m2 chacun sur 10 000 m2 de terrain. Le premier est utilisé pour le séchage des graines. Le deuxième bâtiment comprend une unité de triage, de conditionnement et de pré stockage. Les troisième et quatrième sont destinés au stockage de produits conditionnés en big bag. L’ensemble a une capacité de 1 500 tonnes. 4 000 m2 de panneaux photovoltaïques produisent l’énergie nécessaire à la transformation des céréales.

Une filière fibre de chanvre en projet

« L’ensemble des graines tracées du champ à l’assiette est voué à l’alimentation humaine. Une partie est vendue à la société Bio grain à destination de divers clients comme Biocoop, une autre est décortiquée et vendue à la société Krazan située en Bretagne et revendue en magasins bio. Les graines de chanvre sont préparées, conditionnées et vendues en Europe, explique Vincent Seyeux, 44 ans, le gérant d'Agro logic, agriculteur céréalier à Houssay, Origné et Ahuillé sur environ 360 hectares.  Nous prévoyons déjà l’agrandissement du site qui emploie deux personnes à temps complet ». Agro logic a pour ambition de faire émerger de nouvelles activités parallèles, notamment haut de gamme, comme la création d’une filière fibre de chanvre, un produit qui a fait l’histoire du département. « Nous allons implanter 300 ha de chanvre cette année. »
Agro logic représente une grande prise de risque. L’investissement s’élève à 2,6 millions d’euros, soutenu par le Conseil régional à hauteur de 843 000 € et Laval agglomération pour 83 000 €).

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut Anjou du 25 mai 2018 (en page 17 le portrait de Vincent Seyeux).

 

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire