Le festival à l’Art Rue, c’est fini !

12h00 - 15 mai 2018 - par B.X
Le festival à l’Art Rue, c’est fini !
Le festival avait su trouver son public, comme ici au Tremblay en juin 2017.

Les trois premiers jours de juin, ce sera la huitième et dernière édition du festival à l’Art rue de La Prévière. C’est ce que viennent d’annoncer les bénévoles du festival qui se consacrent aux arts de la rue dans le Pouancéen. «Un choix difficile mais réfléchi», explique l’équipe à travers un courrier.

 

« Malgré ces différents succès portés à bout de bras et les encouragements des nombreux mécènes qui nous ont toujours fourni l’énergie nécessaire pour repartir l’année suivante, une réalité s’est fait ressentir d’édition en édition : le financement de la saison culturelle et du festival semble difficile voire impossible sur le long terme. »

 

Ce festival est né il y a huit ans à Pouancé.

 

Itinérant et 100 % bénévole, il était organisé par quelques jeunes étudiants désireux de dynamiser, de mettre en lumière leurs petites communes rurales sous un jour festif.


Après être passés par Combrée puis Armaillé, au crépuscule de la quatrième édition organisée à Carbay, les bénévoles avaient émis le souhait de se mettre en retrait suite à l’investissement que réclamait l’organisation d’un tel événement, mais aussi à cause de l’éloignement géographique de la grande majorité des membres de l’équipe.

L’aventure aurait pu s’arrêter ici si une opportunité ne s’était pas présentée. Effectivement, l’association à l’Art libre allait finalement engager partiellement un coordinateur professionnel. Ce qui allait permettre à ce projet non seulement de persister, mais aussi d’évoluer. Aujourd’hui l’aboutissement final en est l’Infusion, cette saisonnette culturelle en milieu rural organisée entre janvier et juillet 2018.

 

2 000 à 2 500 spectateurs chaque année.

 

Ainsi, Saint-Michel-et-Chanveaux, Bouillé-Ménard et Le Tremblay auront bénéficié de cette mise en lumière enrichie d’une programmation culturelle et artistique pluridisciplinaire et exigeante. À chacune de ces éditions, entre 2 000 et 2 500 spectateurs se sont déplacés pour assister à une quinzaine de spectacles, concerts ou animations familiales entièrement gratuits.


« Aujourd’hui, nous sommes très fiers du chemin parcouru depuis huit ans. Cependant, les complications financières et l’essoufflement de toute l’équipe et du coordinateur dans l’organisation des événements nous poussent à prendre cette décision.

Nous finirons donc de la plus belle des manières pour cette dernière édition à La Prévière à l’Art rue. » Le rendez-vous est donné les 1er, 2 et 3 juin prochains.


La saisonnette culturelle se clôturera avec la Compagnie Cosnet et le plus grand nombre d’entre vous le 6 juillet au Bar le Mustang, à Noëllet.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL