Le nouveau dirigeant de Dirickx va développer les sites de Congrier et Renazé

06h00 - 15 mai 2018 - par C.T
Le nouveau dirigeant de Dirickx va développer les sites de Congrier et Renazé

Un agrandissement de 4?000 à 5?000?m2 va voir le jour en 2019 sur le site de Congrier. Un investissement de plusieurs millions d’euros qui générera de nouveaux emplois. Wim Deblauwe, le nouveau dirigeant du Groupe Dirickx, n’aura pas mis de temps à transformer ses paroles en actes.

A la mort de Jacques Dirickx survenue le 17 mai de l’année dernière, sa succession avait levé beaucoup d’inquiétudes. Mais l’homme très attaché au territoire et aux salariés qui ont fait de l’entreprise de son grand-père fondée en 1921 le leader mondial de la périmétrie, avait tout prévu. Il avait choisi Wim Deblauwe pour lui succéder quelque mois avant son décès.
Dirickx est ainsi passé dans le giron de la holding belge de deux partenaires industriels : Robur Capital et Telesco.

Wim Deblauwe se voulait rassurant concernant les deux sites historiques mayennais. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas mis longtemps à prouver son intention de les pérenniser.

4 000 à 5 000 m2 d’agrandissement

En effet, Wim Deblauwe a lancé un projet d’agrandissement sur le site de Congrier spécialisé dans la serrurerie (portail). Un site qui s’étend déjà sur 20 000 m2. «L’extension sera comprise entre 4 000 et 5 000 m2 et cela ira de paire avec une modernisation de l’outil», explique Hervé Maugeais, président de Dirickx Industries et Bénédicte Richomme, responsable communication.

Ce développement va permettre de répondre à un marché en plein essor. «Dans le contexte actuel, les professionnels doivent de plus en plus gérer leurs entrées et sorties et tous leurs accès.  Cet agrandissement nous permettra d’augmenter nos volumes et d’améliorer les flux.» L’investissement représente «plusieurs millions d’euros.»
Dirickx espère que les nouveaux ateliers seront opérationnels en 2019.

Le marché du portail se développant, le groupe veut renforcer sa société Dirickx Service (16 salariés) qui s’occupe de la mise en service des portails et leur maintenance. «Elle est en cours de déploiement surtout dans le grand Ouest et Paris.»

Combien d’emplois créés et quand ?

Pour l’agrandissement, Dirickx a dû acquérir des terrains qui jouxtent son site basé au cœur de la ville de Congrier. «Nous allons travailler pour réduire les nuisances sonores et sur la sécurité, notamment les flux des camions. Avant, certains se garaient le long de la route, ce sera fini. Tous les flux vont être sécurisés.»

Et du côté de l’emploi ? «Ce projet va en induire, c’est certain, mais nous verrons dans quelle mesure et à quel moment.»

 

 

Un projet aussi pour le site de Renazé

Le site de Renazé devrait lui aussi bénéficier de la volonté de Wim Deblauwe et des actionnaires de la holding de développer les sites historiques du groupe.
Des projets sont à l’étude pour le site de Renazé. «Mais ceux-là sont à plus long terme.»

 

 

Des tendances optimistes

Hormis la forte hausse du prix de l’acier (+ 20 %), les tendances sont optimistes. Outre le contexte qui oblige les professionnels à mieux contrôler leurs entrées et sorties, côtés particuliers, les mises en chantiers sont en hausse (+ 11%), secteur d’activité auquel est lié le groupe Dirickx. C’est le marché de l’occultation qui est en plein boom. «Les parcelles dans les lotissements sont plus petites, les gens cherchent donc une certaine intimité.»
Enfin, le redémararge de l’activité économique de manière générale leur permet de lorgner sur des croissances. «La première ambition est de conforter nos positions sur le marché français (Leroy Merlin qui avait écarté Dirickx un temps, est revenu vers le Mayennais pour de nouveau proposer ses produits). La deuxième est de développer le marché européen grâce à des partenariats et filiales déjà présentes.»

 

Dirickx en chiffres - Le géant mayennais pesait 121 M€ de chiffre d’affaires en 2017 et emploie 750 salariés dans le monde, dont 350 sur les sites de Congrier et Renazé.

0 commentaires

Envoyer un commentaire