Châteauneuf-sur-Sarthe : la maison de santé ouvre ses portes avec douze praticiens

10h16 - 30 avril 2018 - par C.S
Châteauneuf-sur-Sarthe : la maison de santé ouvre ses portes avec douze praticiens
Une partie des praticiens de la nouvelle maison de santé de Châteauneuf-sur-Sarthe.

La maison de santé de Châteauneuf-sur-Sarthe a ouvert début avril. Douze professionnels de santé ont pris leur quartier dans ce bâtiment spacieux, lumineux et pratique. Pour les praticiens comme pour les patients, il s’agit d’un outil de grande qualité qui renforce et consolide l’offre de soins sur la commune.

Entre la trésorerie et la salle de la Cigale, impossible de la manquer. Après un peu plus d’un an de chantier, la toute nouvelle maison de santé de Châteauneuf-sur-Sarthe est enfin accessible. À l’intérieur de cette imposante bâtisse de près de 600?m2, au design particulièrement réussi, sont réunis douze professionnels de santé : trois (et bientôt quatre) médecins généralistes, quatre infirmiers, deux orthophonistes, un pédicure-podologue et un ostéopathe se partagent ainsi les locaux.

Jusqu’alors, chacun était réparti de son côté. «On était tous dispatchés dans la ville et un peu isolés», décrivent les professionnels. C’est en partie pour remédier à ces conditions de travail que le projet a été lancé en 2011., é.

Un atout pour attirer les praticiens

Cette maison de santé a ainsi permis d’attirer de nouveaux praticiens à l’image de Kévin Poirrotte, pédicure podologue venu tout droit de Paris. «Je ne me voyais pas travailler seul en campagne. Cet outil me permet d’avoir plus de patients, une meilleure visibilité et d’être entouré. C’est ce projet de maison de santé qui m’a convaincu de venir ici.»

Une qualité de soin renforcée

Cette maison de santé comprend aussi une salle de vacation dans laquelle pourraient intervenir de temps en temps des cardiologues ou d’autres spécialistes.

Pour le patient, c’est l’assurance d’une prise en charge globale et donc de meilleure qualité. Outre les services de soins proposés en plus, le suivi de certaines pathologies sera également plus complet et plus direct. Par ailleurs, une salle d’urgence, pour accueillir toutes sortes de bobologie est ouverte jusqu’à 20 h le soir avec un médecin de permanence.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire